Le site qu’exploite l’entreprise Valti, filiale du groupe Vallourec, à Montbard (Côte-d’Or) retrouve des couleurs que la crise lui avait fait perdre.

Le positionnement plus haut de gamme de ses tubes sans soudure pour l’industrie du roulement et l’industrie de la mécanique lui permet de réembaucher et d’investir.

L’arrivée de 30 nouveaux intérimaires porte son effectif à 350 personnes. Un nouvel équipement, opérationnel au troisième trimestre 2011 et d’un coût supérieur à 5 millions d’euros, augmentera la qualité des productions.

Diversification dans le pétrole

«Il s’agit d’un four dit de trempe et de revenu, à chauffage par induction et très flexible, qui permettra d’améliorer notamment la dureté de l’acier», explique Bruno Saintes, directeur général de Valti.

Grâce à ce développement, l’unité rapatriera une activité jusqu’ici sous-traitée, réduira ses délais ainsi que ses coûts. Cela favorisera par ailleurs sa diversification dans de nouveaux secteurs, notamment dans le pétrole.

Plus globalement, l’unité montbardoise conduit une profonde mutation industrielle destinée à diviser par deux ses délais de livraison et adapter son outil productif pour produire des unités de plus grande dimension.

Crédit photo: Valti

Commentez !

Combien font "8 plus 7" ?