L’exceptionnelle mobilisation des aides publiques et des fonds de Bpifrance ont maintenu à flot les entreprises industrielles du Grand Est. Mais les données de l’Urssaf montrent qu’un an après le début de la crise sanitaire, l’emploi a payé une lourde facture. Fin 2020, 22.030 postes ont été détruits ...
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "4 plus 6" ?