MOBILITÉS. Pierre-Yves Mottot est un homme pressé : à 36 ans, il a déjà un parcours professionnel très éclectique et long comme une autoroute.

Après bien des métiers, cet amoureux de bécanes a décidé de vivre de sa passion.

Transport Moto Dijon, son entreprise de transport de personnes à moto est la première dans une ville française de 150 000 habitants.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

Notre homme aime voyager. De ses nombreuses escapades en deux roues à travers les capitales européennes, il tire un constat : partout, en centre-ville, les déplacements manquent de souplesse et le temps perdu est conséquent. Et cela ne concerne plus seulement les métropoles.

Dijon, «qui n'avait jusqu'ici pas la culture des bouchons», est désormais entrée de plain-pied dans cette réalité avec la multiplication des embouteillages, déviations, et autres pénuries de stationnement.

Peu à peu, l'idée de proposer un service de transport original fait son chemin dans la tête de Pierre-Yves. Au-delà des particuliers, il cible les professionnels qui constituent une clientèle captive.

C'est-à-dire les centaines de "navettistes" qui font quotidiennement la rotation Dijon-Paris-Dijon et les entreprises parisiennes et lyonnaises qui envoient leurs salariés animer des réunions d'affaires et des formations dans la cité des Ducs.

En septembre dernier, Pierre-Yves lance Transport Moto Dijon, une SARL dont il est patron et, pour le moment, le seul employé. A bord de son Suzuki Burgman, il se faufile facilement entre les voitures et les obstacles créés par les travaux du tram.

Au final, il peut faire gagner à ses clients "jusqu'à une heure sur certains trajets", assure t-il.

En projet, la livraison de colis et de plis

Sa moto dispose de sièges chauffants, de casques protecteurs équipés d'un système intercom pour communiquer ou écouter de la musique, et d'une grille sur le top-case pouvant accueillir une valise-cabine, un sac et une sacoche d'ordinateur.

À moyen terme, quel avenir pour son activité de transport ? Une fois les pelleteuses disparues, le tramway opérationnel, la clientèle sera-t-elle toujours aussi séduite par le concept ?

«Oui», assure le principal intéressé, qui en souligne les avantages : «une véritable économie de temps et d'argent et des tarifs fixés à l'avance qui empêchent toute tentation de circuit touristique».

Il faut compter entre 10 et 20 € la course dans Dijon, et de 15 à 25 € dans l'agglomération : «des montants qui se situent dans la fourchette basse des taxis de la ville».

Ne pouvant prétendre au titre de taxi, le bien-nommé Mottot jouit cependant d'une plus grande liberté, notamment au niveau de ses tarifs. Mais son activité reste réglementée.

«Je n'ai pas le droit par exemple de prendre de clients si ceux-ci n'ont pas effectué de réservation au préalable. J'ai donc dû monter ma propre centrale d'appels qui gère mes rendez-vous. De même, la délivrance de la carte professionnelle est soumise à des critères comme l'ancienneté de l'expérience de conduite».

Très demandé, notamment en matinée et en début de soirée, notre motard espère embaucher un collaborateur d'ici avril prochain.

L'idée est de se diversifier dans la livraison de colis et de plis. Un objectif qu’il atteindra, à n’en pas douter, la tête dans le guidon !

http://www.transportmotodijon.fr/

2 commentaire(s) pour cet article
  1. PY Mottotdit :

    Bonjour à vous, Tout d'abord merci de l'intérêt que vous portez à mon activité, et félicitation pour vos 12 points, ce qui se fait plutôt rare aujourd'hui. Comme vous avez pu le lire, j'ai lancé début janvier l'activité secondaire de plis et colis à destination des professions juridiques (avocats, notaires, huissiers,...) mais également pour les sociétés de transport souhaitant une connexion plus rapide avec leurs clients. Sortant de la période hivernale, mes différentes activités vont trouver un volume que j'espère le plus ample possible ;-) Je vous invite donc à m'envoyer vos coordonnées (CV, LM,...) par courriel (que vous trouverez sur le site internet) et je ne manquerai pas de vous tenir informé de l'évolution de la société. Bien à vous, Pierre-Yves Mottot.

  2. dayarddit :

    Bonjour, Je voudrai savoir si vous embaucher dans le transport de personne, étant motard depuis 1992 et toujours mes 12 points. En attendant votre réponse, veuillez recevoir mes salutations.

Commentez !

Combien font "8 plus 1" ?