Face à la forte recrudescence de l’épidémie de Covid-19, depuis le 17 octobre, les tests antigéniques peuvent être pratiqués par les médecins, pharmaciens ou infirmiers. Leur gros avantage par rapport aux tests PCR : une rapidité de résultat et une fiabilité assez bonne. En Alsace, trois entreprises, la start-up Poly-Dtech, le laboratoire Toda Pharma et la biotech Biosynex qui fabriquent ces tests, sont sollicitées par une forte demande en France et en Europe. Mais ils en sont pas encore totalement made in France.

Ils ne jouent pas dans la même cour, mais tous ont leur carnet de commandes bien rempli : Poly-Dtech (4 salariés), Toda Pharma (25 salariés) et Biosynex (200 salariés). Ces trois sociétés strasbourgeoises fabriquent des tests antigéniques qui ont obtenu le marquage CE. Comme les PCR (test de......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "5 plus 8" ?