Pour de nombreuses entreprises, la crise du Covid-19 a été l’occasion de s’essayer au télétravail ou de renforcer son usage. Le service en ligne de collaboration Atolia, développé par une start-up strasbourgeoise du même nom, tire son épingle du jeu en misant sur l’intérêt d’une solution nationale et souveraine face aux géants américains du secteur.

Les dix personnes qui composent la start-up strasbourgeoise Atolia n’ont guère le temps de lever le nez de leurs écrans depuis le début de la crise du Covid-19. Développant un service de travail collaboratif en ligne, l’équipe a connu un boom d’activité sans précédent, qui......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "1 plus 1" ?