MANUTENTION. S’il est un domaine qu’on imagine avoir résisté à la vague Internet, c’est bien le convoyeur à bandes qui rythme la vie des industries depuis des lustres.

Eh bien non. La "faute" en incombe à Tecnitude.

Cette TPE de 7 salariés dans la banlieue de Mulhouse (Haut-Rhin) a inventé la distribution de ces matériels par le Net. Elle en est la référence en France.

L’intuition que le web tisserait sa toile un peu partout avait gagné le dirigeant Eric Koenig il y a une dizaine d’années, suscitant la création de Tecnitude. Elle s’est vite confirmée.

«Nos clients ont été réceptifs à l’idée dès le début. Mais le décollage s’est fait avec l’accélération du déploiement de l’Internet, à partir de 2005/06», rappelle-t-il. Ensuite, les chasseurs de coûts rendus de plus en plus nombreux par la crise, mais aussi les chasseurs d’émissions de C02,  ont vu l’intérêt d’un tel système de distribution allégé.

Prompt à exprimer sa pensée par analogies, Eric Koenig en développe deux pour décrire son entreprise : VPCiste et Meccano. «Notre fonctionnement est identique à la VPC pour particuliers, sauf qu’au lieu de vendre des chaussettes, nous vendons ou louons du matériel professionnel à des professionnels». C’est tout de même plus subtil.

Si Tecnitude ne fabrique pas de pièces, elle assure leur prémontage dans son atelier à Riedisheim, près de Mulhouse. Le client se voit donc livrer un système dont il peut assembler les parties pour lui donner sa configuration finale.

La TPE peut lui préparer toute une série de spécifications : «Nous pouvons raccourcir, rallonger, démonter, modifier un débit. Bref, c’est le Meccano», souligne Eric Koenig.

Un jeu qui se pratique à partir d’un stock de quelque 5 000 pièces qui débouche de façon inattendue sur une prairie et un potager aménagé à l’arrière du bâtiment, en pleine zone d’activités.

Un Meccano en "live"

Le client pourra prochainement œuvrer le Meccano en "live" : un configurateur en ligne lui permettra de suivre en temps réel sur son écran la façon dont son matériel évolue chez Tecnitude pour prendre petit à petit la configuration qu’il souhaite.

C’est également de Riedisheim que part le circuit d’acheminement au client. «Nous sommes aussi devenus des logisticiens», indique le dirigeant.

Ce circuit emprunte pour l’essentiel la route, complétée par la mer pour la grande exportation, au départ de Hambourg, Rotterdam, Anvers, du Havre, de Marseille ou de Gibraltar, direction l’Afrique (Soudan, Niger, Ghana, Côte d’Ivoire) et l’Asie (Pakistan).

L’ensemble de l’exportation, Europe comprise, pèse 30 % du chiffre d’affaires qui se situe à 1,3 million d’€.

La crise a pesé, mais Tecnitude est repartie sur le chemin de la croissance qui l’avait caractérisée auparavant. La TPE a remporté cet automne l’un des Trophées Entreprises de la CCI Mulhouse-Sud-Alsace.

www.tecnitude.com

Crédits photos :Christian Robischon et Tecnitude.

Commentez !

Combien font "10 plus 10" ?