AMEUBLEMENT. Swedspan va générer au total 200 millions d’€ à Lure (Haute-Saône), sur le site racheté en avril 2010 au groupe Isoroy.

À une nouvelle presse pour fabriquer du mélaminé, doit succéder une plateforme logistique, puis une usine de bois massif et enfin, un cluster où d’ores et déjà deux entreprises sont pressenties.

La filiale industrielle d’Ikea cafouille toutefois tellement pour annoncer cet ambitieux programme, que nous avons décidé de l’y aider.

En voici le détail…

Positionnez votre curseur sur les photos pour lire les légendes et cliquez dessus pour les agrandir.

Swedspan, la filiale industrielle du groupe Ikea, avait l’intention de préciser plus avant et de façon imminente son programme d’investissement de 200 millions d’€ sur l’ancienne unité Isoroy de Lure (Haute-Saône), reprise en avril 2010.

C’est du moins ce que Daniel Dupont, embauché pour piloter ce vaste projet, laissait récemment entendre à nos confrères du Parisien, relayé ensuite par l’AFP (*).

Cherchant à en savoir plus, un démenti cinglant nous a été opposé comme cela avait déjà été le cas il y a un an lorsque nous annoncions ce vaste développement de la filiale de Ingka Holding BV, maison-mère des sociétés du groupe Ikea.

Relire à ce propos : 200 millions d'€ d'investissements autour de Swedspan à Lure

Mettons un terme à ce secret de Polichinelle qu’élus locaux et administrations compétentes de Franche-Comté confirment officieusement avec moult détails.

Le vaste site dédié à la fabrication de panneaux de particules, disposant sur 25 hectares de 55 000 m2 couverts, devrait, s’il ne souffre aucun retard de calendrier, présenter un nouveau visage à l’horizon 2017-2018.

Jusqu’à 400 emplois directs

Aux 22 millions d’€ déjà consacrés pour remettre les équipements aux standards environnementaux d'Ikea - annoncés comme supérieurs aux normes européennes actuelles - succède l’installation d’une nouvelle presse pour produire des panneaux mélaminés, servant notamment comme plan de travail des cuisines. Coût de l’opération : 10 millions d’€ et mise en service courant 2013.

D’ici à 2015, l’industriel veut aussi se doter d’une nouvelle plate-forme logistique, si possible embranchée à la voie ferrée. Cet aménagement est estimé à une dizaine de millions d’€.

Entre-temps, une usine de bois massif devrait sortir de terre pour être opérationnelle en 2016. La facture atteint les 30 millions d’€ et pourrait se faire en partenariat.

Enfin, pour plus de 100 millions d’€, Swedspan entend accompagner jusqu’en 2018 la création d’un cluster «d’entreprises indépendantes pour la fabrication de meubles». Deux d’entre elles sont déjà pressenties et feraient sur place du panneau de particules.

Cet ambitieux programme que beaucoup d’industriels aimeraient annoncer pourrait générer jusqu’à 400 emplois directs, le site haut-saônois employant aujourd’hui 184 salariés.

Quelle escarbille empêche Swedspan de divulguer la nouvelle ?

Fondé en 2008, Swedspan exploite cinq usines en Europe. Il a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de 246 millions d’€ et s’appuie sur un effectif d’environ 800 personnes. Lié à Ikea par son capital, le fabricant n’en est toutefois pas son fournisseur exclusif.

(*) Lire sur le sujet : Ma Commune Info : deux nouvelles usines Ikea à Lure

Crédit photos : Traces Ecrites et Swedspan.

Commentez !

Combien font "10 plus 4" ?