machine à tricoler.
Les compressions à usage médical ou sportif sont fabriquées par des métiers à tricoter comme celui-ci.
LOGISTIQUE. Sigvaris a fait de Huningue (Haut-Rhin) son pôle logistique majeur. Sigvaris ? C’est le nouveau nom depuis trois ans de Ganzoni, un emblème économique du Sud-Alsace, fort de près de 150 ans d’implantation à Saint-Louis.

Chaque année, 5 millions d'articles de compression médicale partent vers les pharmacies, fabricants de matériaux médicaux, magasins de sport spécialisés ou grossistes d’Europe du Sud et de l’Ouest.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

L’entreprise, qui fait partie d’un groupe mondial basé en Suisse, compte 750 salariés pour un chiffre d’affaires annuel de 100 millions d’€. Elle fabrique et distribue des produits de compression textile pour trois applications.

La principale est la compression médicale pour laquelle elle revendique le leadership français avec 40 % de parts de marché.

Elle s’est diversifiée plus récemment vers la compression à usage sportif et à usage de bien-être pour reposer les jambes saines… mais lourdes.

L’essentiel de sa production française se concentre dans la Loire, à la fois son siège social et le fief historique de l’entreprise familiale TEF (Tricotage Elastique du Forez) qui a fusionné avec Ganzoni dans les années 1990.

C’est depuis ce département que les produits sont acheminés, direction Huningue pour leur redistribution en France, au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Grèce et au Maghreb.

Cet ensemble forme le périmètre de l’Europe du Sud et de l’Ouest dans la définition de l’entreprise, la zone dont se charge la plate-forme de Huningue, forte de 170 salariés.

40 salariés au service relation clientèle.
40 salariés au service relation clientèle.

L'essentiel des transports en véhicules légers

La localité haut-rhinoise a une position géographique excentrée par rapport à son territoire d’intervention.

Mais Sigvaris a choisi de s’y implanter compte tenu de sa présence historique dans cette région des Trois frontières.

En 2008, 8 millions d’€ ont été investis pour réhabiliter le site qui déploie 6 500 m2 de stockage.

« Cinq millions d’articles entrent et sortent chaque année. Nous expédions 1,2 million de colis annuels, pour l’essentiel par la route en véhicules légers de moins de 3,5 tonnes », souligne Mauro Solazzi, responsable logistique à Huningue.

« Nous travaillons avec les expressistes pour respecter un délai de livraison de 24 h maximum : nos produits de compression médicale, classés dispositifs médicaux, ne peuvent tarder en route. Pour le grand export, nous recourons à l’avion, grâce à la proximité de l’Euroairport », ajoute Christine Petit, directrice du site.

Les clients de Sigvaris sont les pharmaciens et parapharmacies, les orthopédies, les fabricants de matériaux médicaux et les magasins de sport spécialisés. Nous les fournissons en direct ou via les répartiteurs (grossistes).

Huningue a ajouté une autre corde à son arc depuis deux ans : la relation client personnalisée.

Constitué de 40 personnes, le service de relation clientèle a été réorganisé pour reconnaître chaque client à son appel et ainsi le diriger vers « son » conseiller vente, celui  qui le connaît le mieux.

« Ces conseillers constituent les relais des commerciaux de terrains. Avant d’être opérationnels, ils suivent une formation interne poussée de quatre semaines sur les pathologies, nos offres, la gestion de la relation par téléphone. Nous avons ainsi constitué un pôle de spécialité rare dans l’univers du B&B », relate Christine Petit.

A côté de Huningue, le site historique Ganzoni de Saint-Louis, également dans le Haut-Rhin, poursuit sa vie. Ses 30 salariés forment une unité de production complémentaire au site principal de Saint-Just Saint-Rambert, dans la Loire. Il fabrique certaines références  spécifiques.

Photos : Sigvaris.

Commentez !

Combien font "7 plus 9" ?