TÉLÉCOMMUNICATIONS/CÔTE-D’OR. L’entreprise dijonnaise de Pierre-Antoine Kern, spécialiste de la téléphonie et de l’Internet, compte passer de 2,2 à plus de 5 millions d’€ de chiffre d’affaires d’ici à cinq ans.

L’abandon progressif des lignes analogiques et du Numéris va l’aider considérablement à personnaliser ses offres via la téléphonie par Internet, dite VOIP, et les différents types d’accès au Web, selon les contraintes techniques rencontrées.

 

equipeoptionstelecom
Une partie de l'équipe d'Options Télécom avec son fondateur et dirigeant, Pierre-Antoine Kern, tout à gauche.

 

Cordonnier est toujours le plus mal chaussé, c’est bien connu et le dicton s’applique parfaitement à Options Télécom. L’entreprise dijonnaise fondée en 2002 par Pierre-Antoine Kern, devenu dix ans plus tard président du Medef Côte-d’Or et spécialiste des télécommunications de nouvelle génération, n’avait encore jamais communiqué sur son métier.

 

Un métier improbable de la fin des années 90 et qui est d’abord né aux États-Unis avec l’abandon du monopole. Les 12 salariés de l’entreprise marient tout à la fois le savoir-faire de geeks, de commerciaux et de techniciens.

 

Avec le sourire en plus, la marque de fabrique maison que nous avons pu vérifier le 1er juin à l’occasion d’une visite organisée pour la presse.

 

banquepopulaire

 

Reste que pour passer de 2,2 millions d’€ de chiffre d’affaires à plus 5 millions à cinq ans et de 1800 clients au double, il faut pouvoir bénéficier d’un petit coup de pouce du destin.

 

Ce dernier prend la forme d’un abandon progressif par Orange (ex-France Télécom) des lignes analogiques (RTC) et Numéris (RNIS) pour la technologie de la téléphonie par Internet, dite VOIP. Et ce, d’ici à 2025.

 

« Voilà pourquoi, nous faisons d’ores et déjà muter notre clientèle », souligne Pierre-Antoine Kern. Dans cette jungle des solutions possibles, Options Télécom a réussi le tour de force d’avoir sa propre marque.

 

Un système d’information en propre

 

Elle achète sur le réseau Orange les cartes SIM pour les téléphones mobiles puis les personnalise à ses couleurs, et fait son marché auprès des autres opérateurs pour les liens Internet, la téléphonie fixe, selon l’éligibilité  (débit disponible en fonction de l’implantation) et la solution trouvée.

 

Dans ce monde au verbiage complexe, voire abscons, fait d’acronymes barbares, l’opérateur téléphonique en Bourgogne Franche-Comté débroussaille et propose la réponse la mieux adaptée « au moindre coût ».

 

optionstelecom
L'une des forces d'options Télécom réside dans la mise en place d'une redondance automatique pour éviter toute coupure de connexion.

 

« Après une étude précise et selon les réseaux existants, nous commercialisons du Très Haut Débit par fibre optique, mutualisée ou dédiée. Ailleurs, ce sera un lien SDSL, qui passe par le réseau de cuivre mais assure un débit garanti. En cas de zone blanche ou d’un gris très pale, on peut envisager le satellite ou le faisceau hertzien », explique Laurence Rouaix, la directrice déléguée.

 

Le standard téléphonique peut être intégré à l’entreprise cliente ou externalisé dans un data center. On peut également se doter d’un réseau privé virtuel (VPN) pour communiquer entre sites de la même entreprise, bénéficier en cas d’appel d’un client de l’affichage immédiat de sa fiche pour le reconnaître tout de suite…

 

En cas de panne ou d’incident, la clientèle ne s’en rend généralement pas compte. « Nous doublons, voire triplons toutes les connexions en mariant les technologies, ce qui s’appelle la redondance, et nos techniciens interviennent dans la foulée », précise le dirigeant.

 

exercice_illegal_boucle

 

Ces plus découlent d’un avantage concurrentiel majeur pour Options Télécom. L’opérateur régional a développé son propre système d’information par l’entremise d’une SSII, baptisée Gestion Systèmes Télécom (4 personnes, 150 000 € de chiffre d’affaires) qui gère les incidents, les abonnements et les forfaits, régénère les données et facture automatiquement.

 

Recevoir une facture d’options Télécom a de quoi surprendre. La société vous adresse une analyse plus que détaillée de vos usages téléphoniques et Internet. Rien n’est oublié ni en terme de temps, ni en terme de coût.

 

Ce système d’information est aujourd’hui tellement au point qu’il est proposé avec succès à d’autres opérateurs dans d’autres régions, moyennant le versement d’un loyer.

 

misterkern
Salle de la relation client où le moindre incident est immédiatement pris en compte et traité à distance ou sur place.

 

Crédits photos : Traces Ecrites.

 

Pour en savoir plus sur le département de la Côte-d’Or, cliquez sur le logo  invest

 

Commentez !

Combien font "3 plus 5" ?