IMPRIMERIE. L’entreprise fondée par Christian Ryff étoffe son site de 2 400 m2 pour se diversifier dans le packaging.

L’investissement s’élève à plus de 4 millions d’€, dont 2,4 millions de nouveaux équipements.

Ce développement favorisera l’embauche d’une trentaine de personnes d’ici à trois ans.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Christian Ryff, président de Logicart, vient tout juste d’achever l’extension de son site de Toucy (Yonne), où 2 400 m2 supplémentaires réalisés par la SEM Yonne Équipement, s’ajoutent aux 1 400 m2 déjà existants.

L’investissement global s’élève à 4,1 millions d’€ et permet de lancer une activité de packaging en complément de celles d’impression numérique et de petite PLV (*).

«Je reviens à mes premières amours, pour avoir été de 1973 à 1989 responsable technique packaging chez d’autres, car je crois en ce marché porteur», souligne le dirigeant.

D’où l’acquisition d’un matériel performant à hauteur de 2,4 millions d’€  qui prend la forme d’une ligne d’impression 6 couleurs + vernis, d’une ligne de découpe et d’une ligne de collage et finition.

Transmission progressive

Cette diversification permettra de recruter sur trois ans une trentaine de nouveaux salariés, dont 23 affectés à la production et de porter l’activité de Logicart, durant la même période, à 7,5 millions d’€.

Logicart (4,2 millions d’€ de chiffre d’affaires), fondée en 2001, n’est pas la seule société qu’exploite Christian Ryff.

En 2003, il a racheté IPG, implantée à Grigny (Essonne) et spécialisée dans l’impression offset et la PLV grand format.

S’ajoute depuis Lesz’arts graphiques, basée également à Grigny et dédiée à l’impression de sets de table.

Au total, ce petit groupe pèse 7,8 millions d’€ de chiffre d’affaires.

Le dirigeant, originaire de Gray (Haute-Saône), n’est toutefois pas un nouveau venu parmi les chefs d’entreprise de l’Yonne.

En 1991, il crée Impack’T Cartonnage, à Seignelay, qu’il revend ensuite au groupe autrichien MMP, tout en continuant de la diriger jusqu’au début des années 2000.

Aujourd’hui âgé de 59 ans, Christian Ryff compte aussi assurer ses arrières. Il transmet progressivement ses entreprises à son fils Mathieu et certains de ses cadres commerciaux.

(*) Affiches, affichettes, totems, silhouettes en support à des opérations de publicité sur un lieu de vente (PLV).

Crédit photo : Logicart

Commentez !

Combien font "4 plus 5" ?