Infrastructures. Attendu depuis l'automne dernier, le démarrage de la mission de financement de la seconde tranche de la branche est (Dijon-Mulhouse) de la LGV Rhin-Rhône devrait démarrer après les cantonales.

Cette information donnée par une source proche du dossier a été plus évasive dans la bouche de François Fillon, en visite sur le chantier de la LGV, le 31 janvier à Villers-les-Pots (Côte-d'Or).

«Je suis sûr que Claude Liebermann (NLDR : l'ingénieur général des Ponts chargé de réunir le financement des 50 km restant à construire de part et d'autre des 140 km de ligne nouvelle), saura réunir efficacement les partenaires pour réaliser ce projet».

Les collectivités locales savent qu'elles seront sollicitées. «Dans l'état actuel des finances publiques, (…) l'Etat ne palliera pas les défauts de financement», a dit le Premier ministre.

Reprendre l'ensemble des études de la branche sud

«Les collectivités (NDLR : qui ont financé un tiers de l'infrastructure, voir *) continueront, sinon ça n'a pas de sens», confirme Marie-Guite Dufay, la présidente de l’Association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée.

Déçue de l'absence d'engagement du Premier ministre au sujet du financement et de son calendrier, Mme Dufay l'est tout autant pour la branche Sud, malgré l'affirmation du chef du gouvernement «déterminé à faire avancer ces projets».

Des études complémentaires seront finalisées avant l'été.

«Il faut reprendre l'ensemble des études de la branche sud», rétorque la présidente de l’Association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée. Celles-ci étaient basées sur une mixité de la ligne (voyageurs + fret), peu favorable à la rentabilité, alors que le seul transport des voyageurs la rendrait plus performante sur le plan de la fréquentation et de la durée du trajet.

Marie-Guite Dufay défendra cette version prochainement auprès de la ministre des Transports, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Quant à la branche ouest, celle qui contournera l'agglomération dijonnaise pour rejoindre la ligne Dijon-Lyon, via Montbard, le Premier ministre a dit son souhait de saisir la commission nationale du débat public avant la fin de cette année.

Une enveloppe de 36 millions d'€ est prévue au contrat de progrès Etat-région pour le financement des études des branches ouest et sud.

Soudure d'un rail, mode d'emploi.

Les opérateurs de TSO, mandataire du marché de la pose des rails avec l'Européenne de Travaux Ferroviaires, ont préparé l'opération de soudure du dernier rail de l'extrémité est de la LGV Rhin-Rhône, confiée symboliquement au Premier ministre.

D'abord on pose un moule qui fixe l'intervalle de 25mm qui sépare la tête des deux rails à souder.

On allume au propane un creuset à laitier jusqu'à obtenir une température de 650 degrés qui chauffe le rail pendant 5 mn.

Puis on installe dedans une charge en acier pour la faire fondre.

Le coulage enrobe les deux extrémités des rails, formant une grosse aspérité, ensuite arasée à la meule.

L'opération dure 45 mn.

Elle est pratiquée tous les 400 mètres.

Les dernières soudures seront pratiquées ces prochaines semaines au niveau de la connexion avec la gare TGV de Belfort-Montbéliard, à Méroux (Territoire de Belfort).

En marge de la visite, Jean-Louis Fousseret, président du Grand Besançon a remis au Premier ministre et à Hubert du Mesnil, président de Réseau Ferré de France, une lettre cosignée avec Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Franche-comté et Claude Jeannerot, président du conseil général du Doubs, disant leur «totale désapprobation» sur le projet de transfert de la direction régionale de Réseau Ferré de France à Dijon, installée à Besançon depuis le démarrage du projet de la LGV Rhin-Rhône.

(*) Le coût de la branche est s'élève à 2,3 milliards d'€ répartis comme suit : l'Etat 32,5%, Réseau Ferré de France 27,8%, les régions Franche-Comté 13,7%, Bourgogne 5,5% et Alsace 9%, l'Union Européenne 8,5% et la Suisse 3%.

Lire aussi :

www.tracesecritesnews.fr/2011/01/31/lgv-rhin-rhone-le-1er-ministre-sur-un-chemin-de-traverse/

Voir la carte de l'ensemble du projet :

http://est.lgvrhinrhone.com/4-.php Crédit photos : traces Ecrites.

Commentez !

Combien font "6 plus 7" ?