L’entreprise Stéphane Gerbe de Saint-Vallier (Saône-et-Loire), célèbre pour habiller dans le haut de gamme les jambes des femmes de collants et bas, vient, contre toute attente, d’être sauvée par son actionnaire chinois et peut repartir avec 33 salariés des 41 salariés.

Les élégantes pourront encore s’acheter des bas 100% cachemire et des collants cousus au fil d’or 24 carats signés Gerbe. La fabricant de Saint-Vallier (Saône-et-Loire) ne changera pas de main une septième fois.Contre toute attente, le groupe hôtelier chinois, Chogquing Tianci Hot Spring,......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "7 plus 9" ?