Le groupe immobilier régional, qui a récemment ouvert un bureau à Paris, prépare dans son fief de Besançon un projet qu’il veut exemplaire de la désartificialisation des sols en cœur d’agglomération : la transformation en un espace vert et de production agricole d’une partie du vaste site horloger Fralsen...
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 8 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "8 plus 7" ?