Exclusif. La première usine européenne de production d’éthanol à partir de déchets de bois (sciure, copeaux, branchage) pourrait voir le jour dans la Nièvre et non plus en Côte-d’Or, à Châtillon-sur-Seine, site initialement pressenti en raison de l’abondance et de la qualité de la ressource sylvicole locale.

Les porteurs de ce projet basé sur la technologie de l’Américain KL Energy (30 à 35 millions d’investissement, une quarantaine d’emplois directs et jusqu’à 120 indirects) désespèrent de trouver un accord tarifaire avec les forestiers du cru pour obtenir 120 000 tonnes d’équivalent de bois sec permettant de produire entre 35 et 45 millions de litres d’éthanol.

De source confidentielle, ils regardent maintenant vers la Nièvre où le Belge Industrie du Bois Vielsalm (IBV) souhaite implanter pour 150 millions d’euros d’investissement (www.tracesecritesnews.fr/?p=1170), à Sardy-lès-Epiry, une scierie (500 000 m3 de capacité), une unité de cogénération et une usine de pellets (granulés de bois).

Si l’affaire n’est évidemment pas conclue, des pourparlers devraient s’engager rapidement entre les représentants des deux industriels.

À Suivre…

Crédit photo : KL Energy

Commentez !

Combien font "9 plus 5" ?