L’acquisition d'AddenDa Software fin 2019 permet au lorrain Arketeam d’entamer l’année avec une couverture géographique et une offre logicielle étendues. Le spécialiste de l’informatique de gestion a déboursé un million d’€ en vue d’intégrer les activités de la société francilienne. Arketeam a triplé de taille au cours des quatre dernières années et séduit des clients comme le groupe l'Oréal.


Il y a douze ans Arketeam enregistrait sa première commande auprès de l’entreprise gestionnaire du marché de gros de Rungis. Depuis, le spécialiste de l’informatique de gestion basé sur les hauteurs de l’agglomération de Nancy, à Vandœuvre-lès-Nancy, n’a cessé de croître. Cette dynamique s’est dernièrement illustrée dans la reprise des activités d’AddenDa Software à Suresnes (Hauts-de-Seine).
Il s’agit de la seconde opération de croissance externe finalisée par la société fondée par Laurent Pasquier et Gilles Collin. Cette acquisition porte ses effectifs à 91 salariés pour un chiffre d’affaires consolidé de 9 millions d’€.

 

bpalc

 

Les activités d’AddenDa Software ont été acquises à l’automne dernier à la barre du tribunal de commerce de Nanterre dans le cadre d’une liquidation judiciaire. Fortement endettée, l’entreprise trentenaire de 20 personnes ne parvenait plus à couvrir ses charges. Le dossier monté par Arketeam répondait à une double ambition.
Arketeam recherchait depuis quelques années une implantation en Ile-de-France en vue de compléter son maillage géographique assuré par ses agences de Lille, Nantes et Nancy. Elle souhaitait également renforcer son pôle développement d’applications de gestion qui représente la moitié de son chiffre d’affaires, devant les activités de conseil et expertise métiers (30%) et administration de base de données (20%). 

« AddenDa Software est spécialisée comme nous dans l’édition et l’intégration d’applications de gestion. La société offrait des solutions complémentaires aux nôtres, avec un portefeuille comprenant moins de 3% de clients similaires à Arketeam », complète Laurent Pasquier, son président.
Au total, le duo de dirigeants a déboursé un million d’€ pour mener à bien cette opération : acquisition des activités d’AddenDa Software, versement de trois mois de salaires, contribution au besoin en fonds de roulement et investissement dans le développement de produits innovants.


Déploiement pour le compte de L’Oréal

arketeam
L’expertise d’Arketeam dans le développement d’application de gestion a été renforcée par l’acquisition d’AddenDa Software. © Philippe Bohlinger

Le rachat finalisé, le repreneur lorrain n’a pas le temps de souffler. Il doit assurer la poursuite du déploiement des deux suites logicielles d’AddenDa Software rebaptisée Arketeam IDF auprès des clients : La première (AddenFi) est dédiée à la comptabilité et à la gestion des prêts financiers, la seconde (Adden+) vise à maîtriser le cycle de vie des biens de l’environnement de travail (parcs machines, bureaux, outils informatiques, etc.).
« Nous déployons actuellement la solution Adden+ pour le compte du groupe L’Oréal dans vingt-cinq usines », illustre Laurent Pasquier. Cette solution équipe également la Préfecture de police de Paris, le ministère des Armées, etc.

 

nouveau reseauconcept

 

Sur le plan stratégie, Arketeam engage une nécessaire phase de consolidation, après avoir triplé de taille au cours des quatre dernières années. En 2017, la société s’est notamment illustrée par le rachat de Scrypto Systems, devenu Arketeam Nord, éditeur du logiciels éprouvé depuis trente ans dans le secteur bancaire.
Ces dernières années, la croissance a également été portée par sa plateforme Sign’Up qui comprend notamment un portail en ressources humaines offrant la possibilité de déployer, à la carte, différents modules en gestion de paie, gestion du temps de travail, des évaluations et entretiens professionnels, des contacts, etc. « Ce portail applicatif connaît un vrai succès. Nous avons gagné Paris Habitat, le CHU de Nantes, etc. », se réjouit le dirigeant.
L’affermissement des bases d’Arketeam se traduit par des besoins en recrutement sur ses quatre agences. L’entreprise est actuellement à la recherche d’une dizaine de profils : développeurs, chefs de projets et administrateurs de bases de données.


Qui est Laurent Pasquier ?

pasquier
© Philippe Bohlinger
Laurent Pasquier a cofondé Arketeam en 2008 avec Gilles Collin, son ancien collègue au sein d’Ares IT Services, société reprise en 2011 par le groupe Gfi. Le premier était directeur régional Est et Luxembourg, le second directeur de l’activité « logiciels ».
« Etant moi-même basé en Lorraine et Gilles Collin à Nantes, nous nous rejoignions sur les bancs d’HEC Paris afin de plancher sur notre projet de création d’entreprise », se remémore Laurent Pasquier qui a validé un MBA (Master of Business Administration) au sein de l’école de commerce.
Les deux cofondateurs souhaitaient accompagner la transformation numérique des entreprises en montant une activité de conseil et de services fortement orienté usages et métiers. Un pari plus que réussi !

 

 

 

Commentez !

Combien font "1 plus 10" ?