La start-up 45-8 Energy basée à Metz envisage de produire de l’hélium dans les sous-sols du sud de la Nièvre à partir de 2023. La société attend pour la fin de l’année la validation sa première demande de permis exclusif d’explorer, autour de la source Les Fonts-Bouillants à Saint-Parize-le-Châtel, près de Magny-Cours. L’hélium est un gaz très utilisé dans l’industrie du froid, des semi-conducteurs et considéré comme une ressource « critique » par l’Union européenne.

Le captage de l’hélium dans les sous-sols du sud de la Nièvre pourrait devenir une réalité d’ici peu. La start-up 45-8 Energy implantée à quelques 300 km de là, à Metz (Moselle), compte y produire ce gaz à l’horizon 2023 et le gérer en circuit court. Elle......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "6 plus 2" ?