Détenteur d’une technique de rupture de la métallurgie des poudres, le frittage Flash, Sintermat se prépare à franchir l’échelle industrielle en s’installant dans des locaux plus vastes à Montbard et en procédant à une augmentation de capital. L’outillage industriel offre un énorme débouché potentiel à ses matériaux augmentés et fabriqués à partir de déchets de production.

Cinq ans après avoir créé Sintermat, résultat de ses longues recherches sur les matériaux augmentés dans les laboratoires de l’Université de Bourgogne, Foad Naimi passe à la phase industrielle. L’entreprise installée à Montbard (Côte-d'Or), dans les anciens......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "7 plus 7" ?