BATIMENT. Le prototype présenté en ce moment chez le constructeur de maisons individuelles Styl'Habitat à Varennes-Vauzelles, près de Nevers (Nièvre), illustre l'imagination fertile des professionnels du bâtiment pour des habitats rapides à mettre en œuvre et économes en énergie.

Le béton fibré, qui n’a pas besoin d’être armé car renforcé par des fibres, a inspiré Cubik Home, jeune société née il y a tout juste un an à Magny-Cours.

Juxtaposables et empilables, les modules sont entièrement fabriqués en usine : les façades, la toiture et même le plancher.

Associé à la mise au point du projet, PBA (Préfa Béton Armatures) à Saint-Amour (Jura) est le fabricant pour l'est de la France.

Cliquez sur les photos pour les agrandir et positionnez votre curseur dessus pour lire les légendes.

C'est en lisant un article sur le béton fibré ultra hautes performances (BFUP) que l'idée germa dans l'esprit de David Damichey, alors directeur de travaux chez Eurovia à Nevers (Nièvre). En plus de sa résistance reconnue qui lui vaut d'être utilisée dans les ouvrages d'art et les façades compliquées, le technicien repère les qualités isolantes de cette formule née dans les années 1990.

«Très dense, le béton fibré n'est pas poreux, donc étanche à l'air et à l'eau», souligne le président de Cubik Home. Les atouts recherchés pour la nouvelle réglementation thermique 2012 sont réunis. «On fait même mieux», assure le chef d'entreprise.

Couramment utilisé dans la construction en bois, le concept de base est un module préfabriqué en trois dimensions. Ici, les quatre façades, la toiture et même la dalle du plancher sont entièrement fabriquées et assemblées en usine.

Le béton fibré qui les constitue est doublé d'une isolation en ouate de cellulose dans des proportions que le fabricant préfère ne pas révéler. L'ensemble est transporté par camion sur le chantier où sont rajoutées les menuiseries.

D'une surface de 23 à 30m2, les modules sont juxtaposables et empilables jusqu'à deux étage pour devenir maison individuelle, logements collectifs ou bureaux.

Un long parcours a conduit à ce résultat. Dès 2007, David Damichey dépose un brevet et entre à l'incubateur d'entreprises Prémice à Dijon. Oséo le remarque et finance le projet de prototype à hauteur de 80 000 €.

Le laboratoire de Génie Civil et d’ingénierie environnementale de l’Institut National des Sciences Appliquées (Insa) de Lyon lui prête main forte. Restait à trouver un industriel pour tester la formule de béton avec une isolation intégrée.

Procédé exportable

David Damichey le déniche à Saint-Amour, dans le Jura. Fabricant de bétons prêt à l'emploi et d'éléments préfabriqués (45 salariés), PBA (Préfa Béton Armatures) fabriquera les modules pour l'Est de la France.

«Il est logique de trouver d'autres partenaires industriels dans les autres régions, afin de limiter le transport», indique David Damichey.

Dans la SAS au capital de 80 000 €, accompagnée par le réseau Bourgogne Entreprendre, le chef d'entreprise est entouré de professionnels, presque tous issus de la construction (1). «Sans aucune modestie, le procédé est exportable», avance le dirigeant.

Le territoire national offre déjà un beau potentiel avec trois segments de marché : la maison individuelle, le logement collectif et le tertiaire.

«Le prix d'une maison individuelle est à peu près équivalente à celles que nous vendons habituellement, mais la mise en oeuvre est nettement plus rapide», indique Jean-Paul Prault, responsable de Styl'Habitat. Ce promoteur, l'un des principaux de la Nièvre avec une centaine de maisons par an est le partenaire commercial de Cubik Home.

Il croit aussi beaucoup aux débouchés du logement d'urgence ainsi qu'au logement social. «Nous nous intéressons à toutes les solutions qui permettent à nos locataires de réduire leur facture», confirme t-on chez Nièvre Habitat.

Rendez-vous est pris pour le 1er projet que le chef d'entreprise, originaire de Saône-et-Loire, souhaiterait naturellement voire éclore sur sa terre d'adoption.

(1) Les associés de David Damichey : Didier Martin, ancien directeur d'entreprise de fabrication de béton, Jacques Baudoin, ancien cadre Lafarge, Alain Bonnotte, ancien cadre transport exceptionnel, Claude Schneider, ancien banquier, Jean-Philippe Prault, promoteur Styl'Habitat et Hélène Mignard-Poriot, ingénieure, ces deux derniers étant associés opérationnels.

Photos : Traces Ecrites

Commentez !

Combien font "2 plus 5" ?