LOGISTIQUE. Le groupe suisse Panalpina vient de doubler coup sur coup ses surfaces à Strasbourg et dans la région de Mulhouse.

D’abord connu pour son activité de commissionnaire de transport maritime et aérien, Panalpina mise sur la logistique comme source de diversification.

Or, l’Alsace est devenue un terreau fertile pour cette stratégie qui a pris son envol depuis trois ans.

Par deux opérations entrées en service à quelques jours d’intervalle fin 2011, la filiale française du groupe familial suisse (15 000 salariés et 5,4 milliards d’€ de chiffre d’affaires en 2011) a procédé à l’extension de sa plate-forme de Strasbourg (Bas-Rhin) et de ses capacités dans le Haut-Rhin.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Dans la capitale alsacienne, Panalpina France a pris en location une deuxième cellule de 6 000 m2 dans l’entrepôt développé par Prologis au sein de l’enceinte du port. Elle porte ainsi ses capacités locales à 12 000 m2, dont près des trois-quarts sont déjà occupées.

«Il reste environ 4 000 emplacements palettes disponibles», souligne Christophe Barreau, directeur de la région Est. L’extension est notamment justifiée par un contrat auprès d’un fabricant de biens de consommation pour une prestation de logistique et expertise qualité des produits.

Le site Prologis comprend une dernière cellule libre de 6 000 m2… que Panalpina ne dédaignerait pas si sa croissance se confirme dans la logistique.

Une des rares offres en neuf dans le Haut-Rhin

Dans le Haut-Rhin, le prestataire a déménagé de ses 3 000 m2 devenus vétustes de Rixheim, vers une plate-forme neuve de 5 500 m2 à Cernay.

Constituant l’une des rares offres en neuf  du département, le nouveau site est plus éloigné de Mulhouse, mais l’implantation demeure suffisamment centrale entre les sites PSA de Mulhouse, Sochaux (Doubs) et Vesoul (Haute-Saône) pour garantir la prestation en juste-à-temps auprès d'un fournisseur du constructeur automobile.

Là encore, une partie des surfaces reste disponible pour un développement du portefeuille de clientèle.

Les activités logistiques se développent du fait de l’externalisation totale ou partielle de cette fonction chez les fabricants, par choix stratégique ou manque de place en interne.

«Elles comprennent de plus en plus souvent des phases connexes de picking, préparation de commandes. Elles sont pour l’essentiel couplées à une prestation d’oversea maritime ou aérien pour le même client, qui a la garantie de trouver partout dans le monde un correspondant Panalpina grâce à la couverture internationale du groupe», décrit Christophe Barreau.

La direction Est  qui coiffe l’Alsace, la Lorraine et la Franche-Comté représente un effectif de 57 salariés, sur les 500 que compte Panalpina en France.

Crédit photos : Christian Robischon

Commentez !

Combien font "7 plus 6" ?