Deux unités de biochimie représentant au total de 108 millions d’€ d’investissement devraient générer une centaine d’emplois d’ici à 2021 sur la plateforme de Carling Saint-Avold (Moselle). La pose de la première pierre du projet porté par METabolic EXplorer (METEX) a ouvert le bal cet été, en attendant le premier coup de pioche du projet annoncé par AFYREN au printemps dernier. Ces opérations sont réalisées dans le cadre de co-entreprises créées avec le fonds Sociétés de projets industriels (SPI) de Bpifrance. Les procédés industriels reposent tous les deux sur la fermentation naturelle de matières premières.

La pose de la première pierre de l’unité de production de METabolic EXplorer (METEX), cet été à Carling Saint-Avold (Moselle), marque un tournant « historique » pour la plateforme chimique.  L’événement a été salué par Jean Rottner,......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business
1 commentaire(s) pour cet article
  1. Patrick Dutartredit :

    Superbe histoire industrielle initiée au millénaire précédent... , une voie à poursuivre absolument. Fixer les yeux en direction de la rentabilité à long terme est la seule voie d'avenir logique pour nos sociétés en perpétuelle évolution. Si l'on pouvait oublier un temps les bilans mensuels des analystes financiers, on pourrait peut être s'en sortir ! Bravo aux investisseurs et dirigeants qui ont su suivre cette logique d'avenir.

Commentez !

Combien font "10 plus 4" ?