Les chiffres communiqués ce 20 avril par la préfecture de Région montrent que l’industrie du Grand Est est particulièrement impactée par la pandémie. Près de la moitié des salariés se retrouve en chômage partiel et les capacités de production de l’industrie sont presque divisées par deux. Selon la Banque de France, les chefs d’entreprises interrogés début avril anticipent une baisse d’activité supplémentaire de 30%.

L’épidémie de Covid-19 sera-t-elle synonyme de « double peine » pour le Grand Est, une des régions les plus touchées par le virus avec la région parisienne et les Hauts-de-France ? En recul sur le plan démographique, les territoires qui la composent (Alsace,......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "9 plus 9" ?