Tracip, spécialise de l’expertise judiciaire numérique basé près de Nancy, met son expertise au service de laboratoires mobiles pour l’identification ADN des victimes de la guerre en Ukraine. La société qui se qualifie de « médecine légale du smartphone » entre cet automne dans le giron du français Cha...
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 8 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "5 plus 6" ?