Gérard Andréi, le fondateur de Piscines Groupe GA partant à la retraite, il cède ses deux dernières unités de fabrication de piscines en coque polyester, situées à Pouilly-en-Auxois (Côte-d’Or) et Weyer (Bas-Rhin), à l’Américain Team Horner. Ce fabricant de pompes à chaleur et électrolyseurs, situé en Floride, acquiert des parts de marché en France et vise l’Europe.


Il n’est pas aisé d’exporter des piscines en Europe depuis les Etats-Unis, encore moins des accessoires : trop lointain et trop coûteux en transport. Alors Team Horner qui fabrique des équipements de piscines (pompes à chaleur, électrolyseurs) ne pouvait trouver meilleure solution qu’acquérir un fabricant bien implanté sur son marché. La société américaine, implantée en Floride, était déjà présente dans l’hexagone depuis les années 1980 à travers des distributeurs ainsi qu’un entrepôt à Lyon pour les pompes à chaleur.  
Gérard Andréi, le fondateur de Piscines Groupe GA, plus connu sous le nom de Piscines Provence Polyester, partant à la retraite, lui offre l’opportunité de s’implanter sur le 2ème marché des piscines au monde. La réussite de Piscines Groupe GA qui remonte aux années 1970, devenu le numéro 2 des piscines en France, a attiré l’attention de Team Horner en raison de la technique utilisée. Elle fabrique des bassins monobloc et auto-portants en polyester moulé dont la pose est plus rapide et l’entretien plus facile.

 

nouveau reseauconcept

 
Le rachat comprend les deux unités de production de Bourgogne et d’Alsace, Gérard Andréi ayant déjà vendu ses usines du sud-ouest et du nord-ouest à son principal concurrent Léa Composites (marque Alliance Piscines). U2PPP à Pouilly-en-Auxois (Côte-d’Or) à une quarantaine de kilomètres de Dijon, et U4PPP (Bas-Rhin) à Weyer, entre Sarreguemines et Saverne, emploient 65 salariés, fabriquent 2.600 bassins par an, et réalisent un chiffre d’affaires de 20 millions d’€.
La première couvre principalement la Bourgogne-Franche-Comté, l’Ile de France et la région Rhône-Alpes ; la seconde l’Est de la France, mais aussi l’Allemagne, le Luxembourg, le Danemark et l’Autriche. « Toutes les deux ont un outil de production en parfait état », commente Jean Léonard, directeur général de Team Horner Europe. Avec 8.485 m2, l’usine bourguignonne a le double de surface de l’alsacienne et inclut les services administratifs et logistiques.

 

À terme, une troisième usine dans le sud de la France

resinepiscine
Les usines de Bourgogne et d'Alsace, fermées le jour du confinement, ont redémarré le 1er avril. © PPP

L’autre atout qui a séduit Team Horner qui conserve le nom Piscines Provence Polyester, est un réseau dense de 160 distributeurs : des installateurs de piscines, artisans et magasins principalement dans le nord est de la France. Son ambition est de couvrir l’ensemble du territoire. « Nous prévoyons une usine dans le sud de la France pour couvrir les façades méditerranéenne et atlantique car au-delà de 300 km, il n’est pas rentable de déplacer une piscine », commente Jean Léonard.
Avec la crise sanitaire, ce projet passe du court au moyen terme, bien que le confinement ne soit pas forcément pénalisant pour le marché des piscines. « Les gens vont moins se déplacer et peuvent rapidement concrétiser leur projet d’investissement dès lors que les artisans seront de nouveau en activité », commente Jean Léonard.

 

bpbfcvirus


Car les nouveaux propriétaires à peine installés, les usines ont fermé dès le premier jour du confinement, 17 mars. Depuis le 1er avril, elles fonctionnent à nouveau, avec un effectif quasi complet. L’adaptation de la chaîne de production aux gestes barrière a été plus facile dans l’usine bourguignonne. « Les différentes étapes de la fabrication ont pu être aisément réparties car elle est composée de deux bâtiments séparés. »
Le port des masques n’a pas été un problème, car les salariés en portent déjà en temps normal en raison de l’usinage du polyester qui dégage des poussières. Les équipes ont également été réorganisées en plusieurs plages horaires afin d’être moins nombreuses en même temps.

transportpiscines
Coques en polyester prêtes pour la livraison. © PPP
Qui est Team Horner ?

«  Cette acquisition va changer considérablement notre position, passant d'un exportateur en France à un acteur majeur sur le marché français », analyse Jean Léonard, directeur général de Team Horner Europe dont le siège est à Dijon. Installé en Bourgogne depuis le 1er février, ce citoyen belge s’occupait de l’export en Asie, puis en Europe.
Il est l’un des associés de Team Horner, une société qui appartient à ses salariés (en France, ce serait une Scop) depuis que son fondateur Bill Kent a pris sa retraite (à 76 ans) il y a trois ans.
Team Horner est implantée en Floride, fabrique depuis 50 ans des équipements de piscine et spas (pompes à chaleur, électrolyseurs, systèmes de génération de chlore), vendus dans une quinzaine de centres de distribution réservés aux professionnels qu’il complète avec la vente d’accessoires (produits chimiques spéciaux, pierres natures pour margelles, …). En 2019, le chiffre d’affaires s’est élevé à 220 millions d’€ et l’effectif à 500 personnes.

 

Vous souhaitez reprendre une entreprise en Bourgogne-Franche-Comté? La CCI Côte-d'Or vous accompagne.

invest

Commentez !

Combien font "6 plus 5" ?