Certification. Ce printemps, la société Jacquot Baudier-La Palette Comtoise pourra arborer les certifications Iso 9001 et 14 001.

La PME de Cramans (Jura) finalise son organisation préalable à l'audit débouchant sur ces normes qualité et environnementale : un précieux sésame commercial face sa clientèle industrielle de l'agroalimentaire, la chimie, la plasturgie…

Fabricant de palettes, La Palette Comtoise s'est spécialisée depuis 4 ans dans les moutons à cinq pattes.

«Le système de production français n'est pas assez performant pour la palette standard, c'est pourquoi nous avons pris le virage du sur mesure, en grande quantité», expose Bertrand Jacquot, dirigeant de cette entreprise de 23 salariés.

L'adaptation du produit en fonction de la marchandise à transporter, peut prendre une tournure inattendue.

Pour l'alimentaire par exemple, un laboratoire spécialisé réalise, avant la fabrication, une analyse chimique d'un échantillon de bois pour détecter les éventuelles toxicités transmissibles. «L'association de molécules peut avoir un impact sur le produit», explique le dirigeant.

Autre exemple : pour l'export, un traitement à la chaleur permet d'éliminer les bactéries interdites de passage à la frontière.

Le virage a été bien négocié. La PME fabrique 2500 à 3000 palettes par jour. Sa spécialisation a permis de limiter la baisse du chiffre à 6% au pire de la crise (fin 2008-2009). 2010 a vu une hausse de 9% avec un chiffre d'affaires de 3,4 millions d'€. Les prévisions 2011 s'établissent à +3 ou 4%.

Jumelée à une scierie -activité historique de cette entreprise familiale-, la paletterie travaille plusieurs essences de bois : du peuplier essentiellement, des résineux et des bois durs.

«Le choix de l'essence dépend du volume à transporter et de la durée de vie de la palette chez l'industriel», précise Bertrand Jacquot.

Le marché du Grand Est

Comme la matière première, en provenance du Grand Est, la zone de chalandise de l'entreprise s'étend sur un rayon de 120 à 130 km autour de Mouchard. «Le transport de palettes sur une zone plus éloignée plomberait le prix de revient, car c'est une marchandise volumineuse qui nécessiterait de mettre trop de camions sur la route».

Agé de 45 ans, Bertrand Jacquot a repris, fin 2008, l'entreprise créée par son arrière grand-père, succédant à son père et son cousin. Une formation intensive à la gestion et au marketing à l'Ecole des managers a complété les compétences qu'il exerçait depuis quelques années au sein de l'entreprise, comme responsable de la scierie et des achats de matière première.

Il lui a arrive d'ailleurs encore de faire des expéditions dans les forêts jurassiennes, vosgiennes et bourguignonnes, pour faire des achats de bois sur pied.

1 commentaire(s) pour cet article
  1. tournerie fine du juradit :

    Nous sommes à la recherche de palettes 800 X 1200 en planches 18, 75 ou 80 et en dés bois dur de 80 X80. Quantité 250 pièces. Enlèvement par nos soins. Veuillez nous confirmer le prix et le délai. Cordialement, Tournerie Fine du jura

Commentez !

Combien font "10 plus 5" ?