Guidé par un rail intégré à une main courante placée devant le plan de travail, un cabas servant également d'assise permet d'aller d'une tâche à l'autre.
Le 1er prix : guidé par un rail intégré à une main courante placée devant le plan de travail de la cuisine, un cabas servant également d'assise permet d'aller d'une tâche à l'autre.

BOIS. A l'initiative de l'association régionale pour le développement de la forêt et de l'industrie du bois (Adib), des étudiants et des jeunes diplômés en design et architecture ont planché sur l'aménagement des logements des séniors.

Avec naturellement le bois comme matériau phare, le concours dévoile des idées d'agencement adaptées aux problèmes de mobilité des personnes âgées.

Les projets finalistes sont rassemblés dans un carnet d’inspirations destiné à tous les acteurs de la filière bois régionale.

Aux entreprises maintenant de s'en emparer et si possible, de donner corps à ces idées.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Initié en 2013 par l’association régionale pour le développement de la forêt et de l'industrie du bois du bois (Adib) afin de sensibiliser les entreprises de la filière bois franc-comtoise aux potentiels de développement que représente le marché des séniors en France, le programme Vitalit’y vient de franchir une première étape.

Un concours national de design et d’architecture intérieure a invité des jeunes diplômés et étudiants à proposer des pistes d'innovation sur l’usage du bois dans l’habitat des séniors.

Les projets finalistes du concours ont été rassemblés dans un carnet d’inspirations destiné à tous les acteurs de la filière bois régionale.

Aux entreprises maintenant de s'en emparer et d'en tester la faisabilité technique, financière et commerciale.

Tour d'horizon des projets.

Zoom sur le système de rail.
Zoom sur le système de rail le long du plan de travail de la cuisine.

- 1er prix : la cuisine sans fatigue.

Préparer ses repas en toute autonomie et sans fatigue, même avec une mobilité réduite, c'est le fil conducteur du projet Secrets de cuisine de Karen Bioley et Antoine Contamin, diplômés de l’école nationale supérieure d’architecture de Grenoble en 2011.

Guidé par un rail intégré à une main courante placée devant le plan de travail, un cabas servant également d'assise permet d'aller d'une tâche à l'autre.

La personne peut ainsi cuisiner, faire la vaisselle, accéder aux rangements, sortir les poubelles, déplacer des objets etc, dans une position la plus confortable possible.

Chaises et fauteuils sont équipés de roulettes et de freins.
Chaises et fauteuils sont équipés de roulettes et de freins.

- 2ème prix : une gamme de mobilier modulaire.

La gamme de mobilier Nobili dessinée par Xavier Bance, diplômé de Strate Collège, master en design industriel en 2011, est entièrement modulaire. Chaise, table de salle à manger, de salon, banquette ont la même structure en chêne massif.

Les tables intègrent de nombreux rangements. Les chaises et fauteuils sont équipés de roulettes et de freins ainsi que de poignées pour éviter de les soulever.

Le sytème de relevage de ce fauteuil sert aussi d'accoudoir.
Le sytème de relevage de ce fauteuil sert aussi d'accoudoir.

- 3ème prix : un système de relevage.

Destiné à tous, le fauteuil Hop deJulian Langevin, diplômé de l’école normale supérieure de Cachan, master des sciences de l’homme et de la société, mention design en 2012, est particulièrement adapté aux personnes âgées.

Loin des codes formels habituels des traditionnels systèmes d'aide pour passer de la station assise à la station debout, les poignées du fauteuil directement intégrées dans la forme de l'objet, servent aussi d'accoudoirs.
La main courante de cet escalier fait l'objet d'un brevet.
La main courante de cet escalier fait l'objet d'un brevet.

- Prix spécial Franche-Comté : un escalier anti-chutes.

Easy Go est un escalier universel utilisable dans le cadre d’une rénovation de l’habitat, dont la conception a été réfléchie pour éviter les chutes.

Pierre Mériadec et Samuel Helias, étudiants en licence professionnelle éco-design à l'Université de Franche-Comté, ont repensé la main courante.

Elle assure une aide à la montée grâce à un système de contrepoids et une sécurité à la descente. Elle permet aussi de transporter des objets facilement. La main courante peut être installée en position basse pour les enfants.

Un dépôt de brevet est en cours.

Photos du concours fournies par l'Adib Franche-Comté.

Commentez !

Combien font "1 plus 1" ?