L'unité mâconnaise devient un spécialiste pour la fabrication de lactosérum déminéralisé à 90%.
L'unité mâconnaise devient un spécialiste pour la fabrication de lactosérum déminéralisé à 90%.

AGROALIMENTAIRE. Le premier producteur mondial de poudre de lactosérum déminéralisée à 90% rénove complètement son site Saint-Martin-Belle-Roche, près de Mâcon (Saône-et-Loire).

Euroséum en profite pour accroître ses capacités de production à destination des fabricants de lait infantile. L'investissement s'élève à 16 millions d’€.

La maison-mère est franc-comtoise, installée à Port-sur-Saône (Haute-Saône), et filiale du groupe Sodiaal.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Eurosérum achève un investissement de 16 millions d’€ sur l’un de ses cinq sites de production français, implanté à Saint-Martin-Belle-Roche, près de Mâcon (Saône-et-Loire).

Ce programme, commencé il y a 18 mois, permet une remise à neuf des installations, ainsi qu’un fort rééquipement, à hauteur de 11 millions d’€, pour la fabrication spécifique de poudre de lactosérum (*) déminéralisé à destination des grands producteurs mondiaux de lait infantile.

« Nous améliorons notre process confidentiel sur ce produit et augmentons nos capacités pour cet ingrédient utilisé dans la formulation du lait infantile », indique Florence Blanc, chef de produit chez Eurosérum.

L’élaboration du lactosérum déminéralisé à 90%, contre 70% auparavant, obéit à une technologie bien particulière.

Pré-concentré, puis collecté, il arrive sur site pour subir différents traitements, dont l’un consiste à retirer en grande partie les sels minéraux qu’il contient, incompatibles à une teneur trop élevée avec les laits infantiles.

Le site bénéficie d'investissements importants depuis 1998.
Le site bénéficie d'investissements importants depuis 1998.

75% de ventes à l’étranger

« Au final, nous obtenons un produit riche en lactose et en protéines, mais faiblement minéralisé », précise Florence Blanc.

L’usine bourguignonne accueille 132 personnes soit quarante de plus qu’en 1997, deux ans après sa reprise à France Lait.

En 1998, elle déjà bénéficié d’investissements importants, avec notamment l’installation d’une nouvelle tour de séchage.

Sa production moyenne, tous types de produits confondus : poudre de lait, poudre de lactosérum standard et déminéralisé, ingrédients laitiers formulés, poudre de babeurre..., s’élève à 60 000 tonnes par an.

Sa maison-mère, basée à Port-sur Saône (Haute-Saône), est le troisième fabricant mondial de poudre de lactosérum, mais le premier pour le lactosérum déminéralisé.

Elle exploite au total douze sites de production, dont sept en propre, exporte 75% de sa production et réalise 503 millions d’€ de chiffre d’affaires avec 630 collaborateurs.

L’entreprise, membre du pôle de compétitivité Vitagora, appartient depuis 2011 à Sodiaal, premier groupe coopératif laitier en France qui fédère 12 100 producteurs de lait en France et emploie 7 250 salariés en Europe.

L'unité de Saint-Martin-Belle-Roche emploie 132 personnes, contre 93 il y a six ans.
L'unité de Saint-Martin-Belle-Roche emploie 132 personnes, contre 93 il y a six ans.

Avec 4,4 milliards d’€ de chiffre d’affaires et 49 unités industrielles, ce dernier est présent dans de nombreux métiers laitiers.

Il exploite comme filiales filiales : Candia, Entremont, Monts & Terroirs, Beuralia, Nutribio, Sodiaal Food Experts et Régilait et CF&R (détenues à 50%), ainsi que Yoplait, détenue à 49%.

(*) Connu sous le nom de petit-lait, liquide restant après la coagulation du fromage.

Crédit photos : Eurosérum

Commentez !

Combien font "6 plus 3" ?