INFORMATIQUE. Spécialisée dans l’analyse des messages clients, Erdil (Entreprise de recherche et développement en informatique et linguistique) ne cesse de développer son logiciel qui va bientôt être capable de comprendre six langues.

«Notre technologie innovante permet d’extraire rapidement des messages des informations implicites, non détectables par de simples dictionnaires», indique Séverine Vienney, la fondatrice de cette start-up, née au sein de l'incubateur de Témis à Besançon.

Elle vole désormais de ses propres ailes avec un chiffre d’affaire de 580 000 € et une dizaine de salariés.

Lire la suite en cliquant sur le logo :

Crédit photos : @carvy

Commentez !

Combien font "4 plus 4" ?