Opérations d'assemblage sur machines automatiques et au sein d'ilôts d’assemblage manuel.
Opérations d'assemblage sur machines automatiques et au sein d'ilôts d’assemblage manuel.

MÉCANIQUE. Le fabricant franc-comtois de composants et systèmes pour volets roulants et stores engage un programme d’investissement de 6 millions d’€ sur son site de Noirefontaine, dans le Doubs, et ferme ses unités de Maîche et de Vieux-Charmont.

Zurflüh Feller parie sur l’exportation, avec une part d’activité qui a bondi de 5% à 15% depuis 2008.

La filiale de Somfy mise aussi sur l’innovation avec le lancement, tout récent, de deux nouveaux produits conçus par son équipe R&D de vingt personnes.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Zurflüh Feller, concepteur et fabricant de composants et systèmes pour volets roulants et stores, regroupe toute sa logistique et ses activités de montage sur son site de Noirefontaine (Doubs).

Cette décision conduit l'industriel à fermer ses autres sites dans le même département : l’unité historique d’assemblage de Maîche où travaillent 8 personnes et le site de stockage et d’expédition qu'il loue à Vieux-Charmont, dans le Pays de Montbéliard, et emploie une trentaine de salariés.

Selon la direction, ces transferts d’activités ne poseront aucun problème social (*), les deux implantations étant relativement proches de l’usine de Noirefontaine.

« Nos flux logistiques devenaient totalement incohérents et il nous fallait les optimiser sur un même lieu avec l’assemblage final », justifie Geoffroy Rubat du Merac, le directeur industriel de Zurflüh Feller (57 millions d’€ de chiffre d’affaires, 370 personnes et jusqu’à 130 intérimaires).

Atelier d'injection : 2000 tonnes de matière plastique injectées par an, 80 millions de pièces produites.
Atelier d'injection : 2000 tonnes de matière plastique injectées par an, 80 millions de pièces produites.

4500 références

Cette opération conduit l’industriel à investir 6 millions d’€ pour étendre de 7 400 m2 l’unité de Noirefontaine : 3300 m2 dédiés au stockage et à l’expédition, une surface équivalente pour de nouvelles zones de montage afin d’accueillir de nouveaux produits, et 800 m2 de bureaux.

Le programme qui sera achevé au cours du second semestre 2015, fait suite à plus de 2 millions d’€ injectés entre 2012 et 2013 à Autechaux-Roide, toujours dans le Doubs, où l’entreprise exploite l’usine de production de ses composants par injection, profilage, décolletage, emboutissage et traitement de surface.

« En plus de ces développements, nous consacrons en moyenne chaque année de 4 à 5 millions d’€ pour acquérir de nouveaux équipements, développer de futurs process et intégrer nos propres outillages », explique le dirigeant, ingénieur diplômé des Arts et métiers et bourguignon d’origine (Mâconnais).

Grâce à cette stratégie, Zurflüh Feller, fondée en 1920 par la famille Feller et achetée par le groupe Somfy en juillet 2008, tire plutôt bien son épingle du jeu.

En raison du marché français du bâtiment en dents-de-scie, le fabricant (4 500 références vendues chaque année auprès de 800 clients) mise depuis plusieurs années sur l’exportation.

Atelier de découpe et d'emboutissage : 15 millions de pièces produites par an, plus de 1500 références.
Atelier de découpe et d'emboutissage : 15 millions de pièces produites par an, plus de 1500 références.

Depuis 2008, sa part d’activité à l’international a bondi de 5% à 15% et pourrait friser les 25% à terme.

En outre, l’innovation fait partie de la culture maison avec pas moins de 20 ingénieurs et techniciens affectés à la R&D et de 90 brevets actifs.

Deux produits viennent ainsi de voir le jour. Il s’agit d’un store à lames orientables avec un seul moteur et d’un système de projection (ouverture guidée vers l’avant), lui aussi à motorisation unique.

(*) L'entreprise emploie près de 50% de personnel féminin, principalement sur les opérations de contrôle et de montage.

Photos fournies par Zurflüh Feller.

Commentez !

Combien font "8 plus 5" ?