CONSTRUCTION BOIS. Evoquer la construction bois dans le Sud de l’Alsace conduit forcément à prononcer le nom de Dattler.

La PME de Feldbach a perfectionné au fil des années, sa maîtrise du matériau naturel pour devenir une référence locale du BBC, le bâtiment basse consommation.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Hubert Dattler, le dirigeant, a le souci de la paix des familles : il est, de sa propre expression, le «trait d’union» entre les deux sociétés Dattler, celle de charpente créée après-guerre  par son père Lucien et celle de menuiserie, fondée à la même époque par l’oncle Albert.

L’ensemble totalise 34 salariés et 3,2 millions d’€ de chiffre d’affaires. Mais à part Hubert, chacun vit sa vie. «Les sociétés ont leur clientèle respective, leur personnel, leur savoir-faire spécifique. Les bois travaillés ne sont pas les mêmes».

Tout de même, les deux entreprises sont amenées à travailler ensemble. Et elles communient au même amour du beau travail du bois hérité de la longue tradition alsacienne.

«Chaque chantier est une expérience unique», témoigne Hubert Dattler. La rénovation en 2011, à Hirsingue, d’une maison de son confrère charpentier Alexandre Fuetterer forme sans doute un cas parmi les plus emblématiques de cette capacité à préserver la tradition tout en la renouvelant.

Cette rénovation a fait le pari d’enlever les colombages de façade,  de façon à poser une isolation extérieure génératrice d’une forte baisse de consommation énergétique, pour en mettre d’autres en valeur à l’intérieur, plâtrées pendant des décennies.

Dattler a réalisé l’isolation du toit, en même temps que Fuetterer & Fils assurait l’isolation extérieure. «C’était la rencontre de deux géométries : la verticalité d’un côté, la diagonalité avec une pente à 50 degrés de l’autre», relate Hubert Dattler.

Politique de soutien à la rénovation BBC

Son entreprise a aussi fait preuve d’inventivité pour gérer l’espacement jusqu’à un mètre entre les chevrons, trop important pour les longueurs standards de lattes de la charpente alsacienne traditionnelle.

«En substitution, nous avons opté pour un parquet en sapin, support sur lequel l’isolant vient se poser de telle manière à rendre la charpente apparente, ce qui préserve donc le patrimoine ancien», relève le dirigeant.

«Le charpentier, c’est cela : à la croisée des contraintes de chacun, il recherche le meilleur compromis», énonce M. Dattler.

La politique de la Région Alsace de soutien à la rénovation BBC chez les particuliers constitue un vecteur de développement pour le constructeur bois et menuisier-ébéniste de Feldbach.

On le retrouve dans d’autres types de réhabilitations, mais aussi dans le neuf. En témoigne l’école passive de Burnhaupt-le-Haut ou La Damassine à Vandoncourt, la maison-vitrine de l’environnement du Pays de Montbéliard, (Doubs) où il a posé une isolation en paille.

«Nous réalisons environ 20 chantiers par an, la moitié en neuf, la moitié en rénovation». Pour Hubert Dattler toutefois, la construction basse consommation ne se résume pas à la technique. «Ce doit être aussi un logement sain. Un projet ne vaut pas la peine s’il ne donne pas confort et santé à l’occupant».

Dans son bureau, le diplôme en biologie de l’habitat accroché au même niveau que le label Eco-Artisan témoigne de l’importance de cette préoccupation.

Crédit photos : Christian Robischon et  Fuetterer & Fils

Commentez !

Combien font "6 plus 2" ?