Agroalimentaire. La saucisse de Morteau ne peut désormais être fabriquée qu'en Franche-Comté !

Bruxelles a reconnu fin août l’Indication géographique protégée (IGP) pour la fameuse spécialité comtoise.

Un juste retour des choses, dix ans après l'arrêt du Conseil d’État d’annuler la décision ministérielle de transmettre le dossier à la commission européenne.

L’IGP garantit une fabrication du produit exclusivement dans sa région d’origine. Le cahier des charges stipule un engraissement des porcs au lactosérum (petit-lait issu de la fabrication du fromage de Comté), l'habillage dans un boyau naturel, la cheville (petite baguette de bois qui ferme l’extrémité du boyau) et un fumage, dans un tuyé (ou thué) traditionnel ou un fumoir.

Cette reconnaissance devrait doper les ventes, espère l'association "Saucisses de Morteau et Montbéliard" (A2M) : elles ont déjà fait un bond de 30% ces cinq dernières années, portant la production annuelle à 4100 tonnes.

Les éleveurs aimeraient tirer profit de cette reconnaissance par une augmentation du prix du kilo de la viande porcine.

Les salaisons Bazin (80 millions de chiffre d'affaires) à Luxeuil (Haute-Saône) et Amiotte (35 millions de chiffre d'affaires) à Avoudrey (Doubs) en sont les principaux fabricants.

Le bœuf de Charolles vient de son côté, d'obtenir l'appellation d'origine contrôlée (AOC). Le  décret ministériel du 2 septembre définit l'aire géographique de production à 355 communes, en Saône-et-Loire, dans la Nièvre, le Rhône et la Loire (plaines roannaise et du Mont du Lyonnais).

Quatrième AOC en viande bovine, elle repose sur le berceau historique de la race.

Le boeuf de Charolles est une niche dans la filière bovine. Environ 300 tonnes ont été commercialisées en 2009, en provenance de 310 élevages de tailles diverses.

La saucisse de Montbéliard qui, aujourd'hui, peut être fabriquée partout en France, attend une IGP pour 2011.

La crème et le beurre de Bresse (Saône-et-Loire, Jura, Ain) font actuellement l'objet d'une enquête publique pour la délimitation de l'aire géographique d'une AOC.

Crédit photo: Association de Défense et Promotion des Charcuteries et Salaisons IGP de Franche-Comté / Jack VARLET © CRT Franche Comté (tuyé et forêts de sapins)

Commentez !

Combien font "10 plus 10" ?