illustrationPAUSE. Les journalistes de Traces Ecrites News arrêtent leurs publications quotidiennes à partir d’aujourd’hui et les reprendront le 2 septembre.

Cette pause un peu longue s’impose car notre lectorat va fondre comme neige au soleil durant ces congés d’été.

Nous allons en profiter pour recharger nos batteries et vous proposer dès la rentrée de nouvelles découvertes d’entreprises et d’initiatives économiques qu’elles se situent en Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne et Franche-Comté.

Cliquez sur les illustrations pour l’agrandir.

Le 2 septembre, jour de notre reprise, le site Traces Ecrites News fêtera ses quatre années d’existence. Que de chemin parcouru durant cette période...

Vous êtes maintenant près de 41 000 visiteurs à lire chaque mois plus de 60 000 pages. Le temps moyen passé sur une page atteint une minute et demie. Que dire d’autre qu’un grand merci.

En outre, notre référencement naturel ne cesse de se croître grâce à Google Actualités, Twitter et Facebook.

Nous n’imaginions pas un tel accueil pour notre média en ligne, très ciblé économie et très niché industrie, concernant plus particulièrement les PME.

Les journalistes de Traces Ecrites News sont aussi revenus à leurs premières amours avec un magazine annuel papier, baptisée Les 50.

Il rassemble 50 entreprises qui ont fait l’actualité l’année écoulée : 50 histoires qui chassent l’idée préconçue d’une information économique limitée aux mauvaises nouvelles.

Comme dans la première édition en 2013, il ne s’agit ni d’un classement, ni d’un palmarès. Pour une fois, les journalistes que nous sommes revendiquent ici un droit à la subjectivité.

Ces 50 coups de cœur sont à la fois des entreprises avec pignon sur rue et des jeunes pousses dans les régions couvertes toute l’année par la rédaction de Traces Ecrites News : le Sud Alsace, la Bourgogne et la Franche-Comté.

cinquantePour acheter les tout derniers exemplaires, cliquez ici

Attention danger

L’équipe s’est aussi largement étoffée. Christian Robischon, notre plume alsacienne depuis le début, a été rejoint par Pierre-Yves Ratti pour couvrir tout le Nord Franche-Comté.

Et comme cette région est l’une des plus industrielles de France, Monique Clémens s’attache à suivre l’actualité sur Besançon et sa région. Nous avons aussi repoussé nos frontières à la Champagne-Ardenne avec Frédéric Marais.

Comme vous le constatez chaque jour, nous n’avons pas attendu l’actuelle réforme territoriale qui suscite quelques débats animés pour créer une grande région.

Traces Ecrites News s’en sort donc assez bien dans un paysage médiatique plutôt sinistré en presse écrite.

La fidélité de ses annonceurs comme l’arrivée de nouveaux permet de conduire un développement continu et nous les remercions vraiment de cette confiance.

Mais un danger nous guette. Il prend la forme de sites agrégateurs d’informations qui pillent notre contenu.

Faire du journalisme, c’est déjà trouver de bonnes informations à traiter, puis enquêter (interviews, reportages…), vérifier et enfin rédiger des articles. Cela prend du temps, obéit à des règles strictes et à une déontologie scrupuleuse.

Ces prédateurs, eux, ne s’embarrassent pas de cela. Ils nous recopient en changeant quelques phrases, oublient pour la plupart de citer la source ou font une telle synthèse de nos sujets qu’il n’est plus besoin ensuite de les lire sur notre site.

Cette concurrence déloyale tend aujourd’hui à se multiplier pour capter un chiffre d’affaires publicitaire, commercialiser des banques de données ou organiser de pseudo clubs d’affaires, en couvrant l’actualité économique par usurpation du travail d’autrui.

Nous tentons bien évidemment de les combattre mais, merci de préférer les originaux à ces pâles copies.

Et en attendant de très bonnes vacances.

Christiane Perruchot et Didier Hugue

Les éditeurs

2 commentaire(s) pour cet article
  1. Forgue-Digeondit :

    Bonnes Vacances !

  2. BRIGITTE BACHELEYdit :

    Ah ben ça, ce sont des vacances ! Ce sont les enseignants qui vont être jaloux !

Commentez !

Combien font "7 plus 5" ?