Les bateaux-mouches de Strasbourg sont restés au port pendant plus de deux mois, crise sanitaire oblige. La perte d’activité est importante, et la reprise reste lente. Mais Batorama maintient un plan d’investissement ambitieux de renouvellement de sa flotte pour passer à zéro émission de carbone d’ici à 2026.

Ils figurent parmi les activités incontournables à Strasbourg. Les bateaux-mouches de Batorama occupent la première place des lieux de visite payants dans le Grand Est et sont parmi les 40 premiers en France. Mais comme tous les sites touristiques, ils ont payé un lourd tribut à la crise sanitaire.......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "4 plus 2" ?