A Nancy, StemInov engage la poursuite des essais cliniques de son biomédicament développé à partir de cellules extraites du cordon ombilical, utilisées comme traitement contre le choc septique, onzième cause de mortalité dans le monde. Une fois la preuve faite, la jeune entreprise née au sein de l'Université d...
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "1 plus 8" ?