Le laboratoire d’optique et de photonique LMOPS de CentraleSupélec et de l’Université de Lorraine à Metz (Moselle) a démontré la capacité de lasers à générer des clés de cryptage inviolables, par l’émission de 400 milliards de nombres aléatoires par seconde. Son directeur veut vulgariser une science q...
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "9 plus 8" ?