Le salon « Warum nicht ! » (« Pourquoi pas ») fait son retour ce 22 septembre au Parc des expositions de Mulhouse (Haut-Rhin) après son annulation l’an dernier pour cause de Covid. Les métiers pour lesquelles les frontaliers sont recherchés se situent principalement dans l’industrie, pour des postes qualifiés.





Rendez-vous désormais bien établi de l’information sur l’emploi et la formation en Allemagne frontalière (région de Fribourg-en-Brisgau et Lörrach), le salon « Warum nicht ! » à Mulhouse s’annonce particulièrement prometteur pour sa 7ème édition après cette interruption, dans un contexte persistant de pénurie de main d’œuvre outre-Rhin. 



Cette année, la manifestation, qui avait attiré 700 visiteurs en 2019, est organisée par la Maison de l’emploi et de la formation Mulhouse-Sud-Alsace et ses partenaires transfrontaliers selon deux entrées distinctes pour chaque public :  les jeunes d’un côté (collégiens, lycéens, étudiants) à la recherche d’informations sur les stages, formations, postes d’apprentissage, orientations post-bac ;  les adultes demandeurs d’emploi et actifs de l’autre, pour les postes en CDI et intérim, les démarches administratives, le statut de frontalier ou encore les tests de langue.

 

bpalcjuillet



A la veille de la tenue de « Warum nicht ! », Camille Laveu, conseillère emploi du Service de placement transfrontalier commun à Pôle Emploi Haut-Rhin et à son homologue l’Arbeitsagentur du secteur Fribourg-Lörrach, fait le point sur le marché du travail sur l’autre rive du Rhin.

leveu

• L’emploi de l’Allemagne frontalière a-t-il passé le cap de la crise sanitaire ?


On peut penser que oui. Dans la zone de Fribourg, le taux de chômage se situe à 3,9 % à fin août 2021, soit un niveau presque égal à celui d’août 2019 : 3,1 %. En août 2020, il était « monté » à 4,6 %,  de façon toute relative, le chiffre absolu restait excellent ! Dans le secteur de Lörrach, les tendances sont comparables  [taux de 4,3 % à fin août 2021 en baisse de 0,6 point sur un an, NDLR]. L’amélioration semble durable, elle ne reflète pas uniquement un phénomène temporaire de rattrapage.


• Quels sont les métiers les plus en tension ?


Il s’agit de la construction, de l’hôtellerie-restauration, du transport-logistique, des services à la personne et de la santé. A l’échelle du Land de Bade-Wurtemberg dont Fribourg et Lörrach font partie, ce sont pas moins de 18 métiers ou familles de métiers qui ont été recensées comme présentant un nombre d’offres supérieur à celui des demandeurs d’emploi qualifiés enregistrés. (*)

 

parcmulhouse

 


• Ces métiers sont-ils ceux à viser en priorité pour les frontaliers ?


Pas vraiment. Il n’y a pas d’exclusion de principe, mais les services de l’emploi auront tendance à regarder en priorité si la main d’œuvre disponible côté allemand est en mesure de satisfaire le besoin. Les places pour lesquelles les frontaliers sont recherchés se situent principalement dans l’industrie, pour des postes qualifiés.


• Quel est le degré d’exigence de maîtrise de l’allemand chez les employeurs ? Les tendances évoluent-elles ?


Il n’y a pas de règle générale, tout dépend du type de poste et aussi de la « culture » propre à chaque entreprise. Concernant la maîtrise de l’allemand, un très bon niveau sera requis pour une assistante des ventes, alors que les attentes seront bien plus modestes pour un opérateur en production et en logistique. Du côté des entreprises, la maîtrise de l’allemand agit avec plus ou moins de sélectivité, certains veulent des collaborateurs bien germanophones pour leur bonne immersion, d’autres se contenteront de demander de comprendre les règles de sécurité en allemand.

warumsalon
La précédente édition du salon Warum nicht, en 2019, avait attiré 700 visiteurs. © Traces Ecrites



(*) La liste telle que rapportée par les organisateurs de « Warum nicht ! » comprend le personnel soignant pour les personnes âgées, les infirmiers/infirmières, les chauffeurs de bus, les plombiers et chauffagistes, les automaticiens, plusieurs métiers du bâtiment, etc.

Commentez !

Combien font "2 plus 1" ?