Elles s’appellent A2ROO à Dijon, VéloConnect à Besançon et Kooklof ! à Strasbourg. Ces trois coopératives de livraison à vélo prennent le contre-pied des plate-formes mondiales Uber Eats ou Deliveroo. Elles se différencient d’abord par le salariat de leurs livreurs. La fédération CoopCycle à laquelle elles adhèrent, leur donne accès à un logiciel de gestion des commandes et des livraisons dont la licence est réservée aux entreprises de l’économie sociale et solidaire.

Imaginée dans le cadre du mouvement « Nuit debout », l’association CoopCycle fédère une soixantaine de groupements de livreurs, en France et dans le monde, autour de son logiciel de gestion des commandes. L’objectif est de faire émerger des possibilités de livraisons à vélo......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "8 plus 1" ?