DÉCORATION/DOUBS. Administrateur de sites Internet, Virgile Lanz a tout plaqué pour se lancer dans l’édition et la fabrication de papiers peints haut de gamme, qu’il conçoit et imprime dans son petit atelier installé à son domicile de Besançon.
Entouré d’artistes illustrateurs qui remplissent son catalogue de poissons volants, raies, tortues, cigales et autres flamands roses, il a reçu un accueil enthousiaste en septembre, au salon Maison & Objets, à Paris.
Reste maintenant à la TPE à transformer l’essai…

ateliervirgullanz
Virgile Lanz réalise ses papiers peints sur une imprimante à jet d’encre grand format . © Traces Ecrites.

 

Le papier peint a fait son grand retour il y a quelques années. Pas celui de nos grand-mères, mais celui des créateurs, qui ont décalé et renouvelé le genre. Les éditeurs rivalisent de couleurs et de formes, des plus géométriques aux plus luxuriants. Avec ses téléscopages de motifs graphiques et de poissons volants, coraux et autres tortues de mer, pour une dernière collection très marine, Atelier Virgül est dans le ton.

La petite entreprise créée en 2015, à Besançon, par Virgile Lanz, essaie de se faire une place au soleil dans cette niche de la déco plutôt haut de gamme et a déjà participé à deux salons Maison & Objets, à Paris, en septembre 2015 et 2016.

clocherscomtoishaut
Clochers comtois par Maxime Riquelme

Un investissement que cette EURL a financé en partie grâce à un appel au financement participatif, sur une plateforme de crowdfunding, et en partie sur fonds propres.

 

« C’était prévu dans mon premier plan de financement. J’avais déjà créé le site pour la vente par Internet, mais à Paris on se jetait dans le grand bain. Dès la première édition on a eu un très bon accueil et des visiteurs enthousiastes. Les retombées directes ne sont pas encore très visibles… »

 

Pour limiter les frais en cette période de démarrage, Virgile Lanz a installé son atelier dans la maison de ses parents, sur les hauteurs de Besançon. Au sol, des prototypes de tapis inspirés de la collection 2016 et présentés à la dernière édition de Maison & Objets.

 

De part et d’autre de l’ordinateur et des imprimantes, dont une HP à jet d’encre grand format (jusqu’à 1,60 m de large), des coussins et lampes déclinés, eux aussi, de la dernière collection.

Editeur, auteur, fabricant et désormais aussi designer, Virgile Lanz pilote seul sa petite entreprise mais il a embarqué avec lui de précieux partenaires artistiques : les illustrateurs bisontins Joseph Vernot, Nancy Pena et le designer Maxime Riquelme. Des artistes qu’il côtoyait déjà et qui lui ont même inspiré ce projet.

 

exercice_illegal_boucle

 

Ainsi, dans le catalogue 2016, Joseph Vernot a signé l’essentiel de la collection « 20.000 lieux sous les mers ». Maxime Riquelme est l’auteur de la collection « Voyage en ballon » qui reproduit les motifs dessinés par les clochers comtois et leurs tuiles vernissées de différentes couleurs. Nancy Pena, elle, a dessiné le papier « Ombrelles », inspiré des fleurs sauvages qui poussent dans les prairies à la fin de l’été.

 

ateliervirguloctopus
Nouvelle collection par Jacques Vernot.

Tout de A à Z, en attendant le décollage

 

Avec son tréma sur le « u », le nom de l’entreprise évoque l’esprit scandinave mais ce n’est qu’un clin d’œil. Moins épuré, c’est plutôt le style anglais et son mouvement « arts and crafts » ou encore les styles arts nouveaux ou art déco qui influencent Virgile Lanz.

 

Dessiné par Joseph Vernot et inpiré de l’univers d’Alice au pays des merveilles, le papier « wonderland » exprime assez bien cette esthétique.

 

« Les artistes avec lesquels je travaille créent le motif. Moi, je réalise un "mood board", un mur d’inspiration, et je travaille sur les déclinaisons colorées et les versions en tissu pour les coussins. Il faut aussi assurer la fabrication, la promotion, l’édition du catalogue, l’animation du site… Du coup, je n’ai pas pu démarcher autant qu’il aurait fallu. »

Atelier Virgül est à un tournant de sa jeune histoire. Les perspectives de développement sont bonnes mais la trésorerie commence à manquer. « Il faut s’accrocher », résume son créateur, qui n’exclut pas d’accueillir des financeurs pour gagner du temps.

En attendant le décollage, pour se diversifier, il a lancé « Scupitule », une marque pour laquelle il édite des mugs et objets à messages sur Etsy, un site de vente d’objets créatifs.

 banquepopulaire

 

ateliervirgile
Les thèmes sont déclinés en abat-jour et coussins. © Traces Ecrites.

Qui est Virgile Lanz ?

 

 

Bisontin de 33 ans, le créateur de l’Atelier Virgül avait obtenu un DUT Services et réseaux de communication à Montbéliard, suivi d’une licence Edition numérique à l’université de Franche-Comté, avant de changer d’air et de valider un master 1 en Multimédia pour les technologies mobiles à Middlesbrough, au nord de l’Angleterre.

Revenu sur ses terres, Virgile Lanz a travaillé comme webmaster dans une petite entreprise bisontine de référencement Internet où, seul salarié, il a développé pas mal de compétences.

« Puis j’ai eu envie de bouger et je me suis remis en question sur le choix de mon métier. J’ai démissionné en 2013, fait le point et pas mal cherché avant de me décider pour ce projet, qui consistait à travailler avec les créatifs et illustrateurs qui m’entourent. »

Conseillé par Pole Emploi, Virgile Lanz a suivi le stage de 9 semaines proposé par BGE, la boutique de gestion, et intitulé « Parcours pour entreprendre », et puis il s’est lancé.

« Au début, je pensais faire appel à des sous-traitants, mais j’aurais dû financer du stock et cela s’annonçait compliqué. » Il a finalement choisi d’investir dans une machine d’impression, pour imprimer à la demande, et déposé les statuts de sa petite entreprise en mars 2015.

Commentez !

Combien font "1 plus 4" ?