Traces Ecrites News, le club
  • DVF
  • Rougeot
  • Batifranc
  • Anthalys

200 millions d’euros d'investissements autour de Swedspan-Ikea à Lure

Publié par Didier Hugue, le 07 octobre 2011

INDUSTRIE DU MEUBLE. La filiale productive du groupe Ikea génèrera, jusqu’en 2017, pas moins de 200 millions d’€ d'investissements autour de l’ancien site Isoroy à Lure (Haute-Saône), qu'il a racheté en avril 2010.

Outre une refonte complète du site et un rééquipement conséquent de l’outil industriel, pour produire des panneaux de particules à destination de l’ameublement, la filiale de Ingka Holding BV, maison-mère des sociétés du groupe Ikea, veut créer localement un "cluster" de fabricants de meubles, a annoncé cet après-midi 6 octobre, Louis Hess, le nouveau directeur général de Swedspan France (lire son portrait en fin d'article).

Gigantesque ! Le mot n’est pas trop fort pour qualifier le développement que conduit Swedspan, filiale Ingka Holding BV, maison-mère des sociétés du groupe Ikea, à Lure (Haute-Saône).

Depuis l’acquisition en avril 2010 de l’ancien site d’Isoroy (25 hectares, 55 000 m2 couverts), spécialisé dans la production de panneaux de particules, au groupe portugais Sonae, la filiale productive d’Ikea transfigure les lieux.

Un premier programme de 22 millions est en passe d’être bouclé pour mettre les équipements aux standards environnementaux.

Il a notamment permis d’installer une ligne de traitement de bois recyclé, une presse de 43 mètres, dite de conformation, dédiée à la fabrication de panneaux à densité variable, ou encore un système de récupération d’énergie.

Une nouvelle organisation du travail en 5x8 a, par ailleurs, dopé la capacité annuelle de 200 000 m3 de bois à 500 000 m3.

Un projet d'usine de bois massif

Pour faire face à ce surcroît d’activité, les recrutements suivent. L’effectif de 145 salariés à la reprise atteint aujourd’hui 172 personnes et, passera à 188 collaborateurs courant 2012.

Parmi les profils recherchés : des commerciaux, des agents de maintenance et des ingénieurs.

Swedspan injectera ensuite jusqu’en 2017 une enveloppe de 180 millions d’€.

Outre l’acquisition de matériels et de nouveaux outils logistiques : entrepôt et plateforme connectée à la voie ferrée, l’industriel créera en partenariat une usine de bois massif, estimée entre 20 et 30 millions d’€.

Il entend aussi monter, après l'acquisition de nouveaux terrains, un "cluster" de l’ameublement en attirant des entreprises indépendantes autour de ses installations luronnes, situées à moins de 750 km de 75% des points de vente Ikea en Europe. Louis Hess a annoncé qu'il serait susceptible de générer 400 emplois. Avec le programme de rééquipement de Swedspan, l'investissement peut être estimé à 200 millions d’€.

Le groupe Swedspan, fondé en 2008, exploite cinq sites en Europe. Il réalise un chiffre d’affaires de 230 millions d’€ et emploie 800 salariés. Il prévoit de réaliser 340 millions d’€ en 2012 avec près d'un millier de personnes. Lié à Ikea par son capital, le fabricant n’en est toutefois pas le fournisseur exclusif.

Un Américain chez les Lurons (*)

Louis Hess, directeur général de Swedspan France depuis mars 2011, est un Américain, originaire de l’Illinois. Cet homme de 56 ans a un pedigree et un parcours professionnel bien remplis. Ingénieur diplômé de l’Université de Californie, il est aussi titulaire d’un bachelor management opérationnel & chimique de l'Université d’Illinois et d’un MBA Finance internationale de l’Université de Chicago.

À travers sa carrière, Louis Hess a toujours managé des unités de production internationale. Il a notamment assumé, pendant 15 ans, de nombreuses missions dans le secteur de la papeterie industrielle aux États-Unis et en Europe. Son expérience dans l’industrie du panneau de bois lui vient du développement d’une usine de panneaux de bois basée en Irlande, fruit d’un partenariat américano- irlandais.

En 2008, Louis Hess s’installe à San Diego (Californie) où il lance une activité de consultant en stratégie de groupes industriels internationaux. Il collabore également sur place avec l'incubateur de l'Université de Californie, CONNECT, pour accompagner les futurs entrepreneurs dans la recherche de capitaux auprès des différents acteurs financiers et notamment la communauté du capital-risque.

(*) Habitants de Lure.

Lire aussi sur Ikea à Lure:

http://www.tracesecritesnews.fr/actualite/ikea-joue-les-fees-du-logis-a-lure-592

Crédit photos: Swedspan



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Franche-Comté, Haute-Saône, IKEA, Lure, ameublement, industrie du bois, Swedspan, panneau de particules

Découvrez également les articles associés :

Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche
Ils innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesseIls innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesse
A Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainieA Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainie
A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI

1 réponse(s) à "200 millions d’euros d'investissements autour de Swedspan-Ikea à Lure"

  1. Serviette en papierdit :

    Merci d'avoir posté cette info...

Commentez !


Combien font "1 plus 9" ?

Envoyer votre commentaire