Rustyle, fabricant alsacien de chalets de Noël investit le marché des habitations légères de loisirs

Publié par Julie Giorgi, le 14 novembre 2016

MENUISERIE/BAS-RHIN. Spécialisé depuis 40 ans dans la fabrication de chalets, abris de jardin et mobilier urbain en bois, Rustyle à Duttlenheim, dans le Bas-Rhin, se lance dans les habitations légères de loisirs.
La société qui a bâti sa notoriété sur les célèbres chalets du marché de Noël de Strasbourg, souhaite vendre ces petites habitations aux campings ou aux particuliers, partout en France.
Dix embauches sont à la clé de ce développement sur deux segments, le haut de gamme d'abord, puis le standard.

 

rustyletete
Depuis cette année, la menuiserie connue pour les chalets des marchés de Noël fabrique également des habiations légères de loisir. © Julie Giorgi

 

Rustyle a gagné sa notoriété en tant que constructeur des célèbres chalets des marchés de Noël de Strasbourg et des grandes villes françaises et européennes. Implantée à Duttlenheim (Bas-Rhin), la société emploie 18 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’€. En plus des chalets, Rustyle fabrique des abris pour les jardins familiaux et du mobilier urbain (cabanons, préaux, panneaux d’affichage…).

 

Depuis cette année, la menuiserie propose également des chalets de loisirs destinés aux campings et aux particuliers. Un chalet témoin de 35 m2 a été installé et inauguré cet été sur le camping d’Harskirchen, près de Sarre-Union (en Alsace Bossue).

 

Deux modèles sont disponibles : l’un de 35 m2 (5 à 7 couchages) et l’autre de 40 m2 (7 à 9 couchages) avec différentes options d’ameublement, d’équipement et de décoration.

 

Bannière Traces Ecrites Lancement Site LCR_ ac fond

 

Cette offre cible les campings, les parcs résidentiels de loisirs et les particuliers qui souhaitent accueillir des touristes ou gagner des mètres carrés supplémentaires.

 

« En réalisant une étude de marché, nous nous sommes aperçus qu’il y avait une forte demande venant autant des professionnels du tourisme que des particuliers. Cette catégorie regroupe surtout des personnes d’un certain âge qui souhaitent louer un bien en hôtellerie de plein air pour avoir un revenu complémentaire, ou qui cherchent une solution confortable pour recevoir leurs enfants et petits-enfants », explique Christian Ehrhardt, le dirigeant de l’entreprise.

 

Négociations en cours avec un fabricant espagnol

 

chalet
Le chalet inauguré cet été au camping camping d’Harskirchen, en Alsace Bossue. © Rustyle.

 

Peu de fabricants français ont investi le secteur des habitations légères de loisirs. Les constructeurs proviennent surtout des pays de l’Est et proposent une offre bon marché.

 

C’est pourquoi Rustyle s’est positionné sur un segment plutôt haut de gamme en privilégiant des fournisseurs locaux et en assurant elle-même la pose des chalets. De plus, les constructions sont isolées suivant la norme RT 2012.

 

Mais pour couvrir également le créneau de l’entrée de gamme, l’entreprise alsacienne est en train de négocier un partenariat avec un fabricant espagnol. « Si nous parvenons à boucler ce partenariat, nous pourrons répondre à une grande quantité d’appels d’offres et nous mettrons en avant la pose comme notre valeur-ajoutée », affirme Christian Ehrardt.

 

pub-gif-juin-v10

 

Le dirigeant nourrit de grandes ambitions pour la gamme des chalets de loisir. Il s’est fixé pour objectif de fabriquer 20 à 25 unités par an et de réaliser 1 million d’€ de chiffre d’affaires d’ici à deux ans. A terme, cette activité occuperait une dizaine de salariés.

 

Dans un premier temps, Rustyle devrait embaucher 4 personnes. Un commercial dédié à la vente des chalets de loisir a déjà été recruté depuis le 1er juillet. L’entreprise recherche également deux agents commerciaux en Normandie et en Provence-Alpes-Côte-d’Azur.


Cette année, le dirigeant pense pouvoir atteindre 500.000 € de chiffre d’affaires. La vente de chalets de loisirs a déjà rapporté presque la moitié (200.000 €) et l'entrepreneur attend les résultats de deux appels d’offres à Obernai et à Sarrebourg.

 

Avec un atelier moderne de 8.000 m2, les capacités de production sont suffisantes. Une fois l’équipe commerciale en place, l’entreprise disposera de tous les moyens pour parvenir à ses ambitions.

 

rustylepatron
© Julie Giorgi.

Qui est Christian Ehrhardt ?


Après un BTS qui l’a formé à travailler en bureau d’études, Christian Ehrhardt, 61 ans, démarre sa carrière chez Rustyle en 1977 en tant que technico-commercial.

 

A cette époque, l’entreprise fabrique des clôtures et des portes en bois.


Lorsque le groupe allemand Heinzmann rachète Rustyle en 1980, Christian Ehrhardt devient directeur du site.

 

Puis en 1998, il rachète la société et développe les activités chalets de Noël et habitations légères de loisirs.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : menuiserie, Grand Est, filière bois, Bas-Rhin, marché de Noël, hébergement, campings, Rustyle, Harskirchen, Duttlenheim, Christian Ehrhardt , habitations légères de loisirs

Découvrez également les articles associés :

En Alsace, le plasturgiste EMI démontre les capacités d'une PME à réaliser une usine 4.0 En Alsace, le plasturgiste EMI démontre les capacités d'une PME à réaliser une usine 4.0
Pourquoi Suez et Engie investissent 18 millions d’euros sur le site régional d'enfouissement des déchets de Drambon, en Côte-d'OrPourquoi Suez et Engie investissent 18 millions d’euros sur le site régional d'enfouissement des déchets de Drambon, en Côte-d'Or
Les frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein PutterLes frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein Putter
En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€

Commentez !


Combien font "5 plus 10" ?

Envoyer votre commentaire