Algae Natural Food, spécialiste des micro-algues accroît sa production à Strasbourg à partir de 2017

Publié par Julie Giorgi, le 10 janvier 2017

BIOTECHNOLOGIES/STRASBOURG. Jeune société spécialisée dans la production de micro-algues pour les marchés de l’alimentation humaine et animale, Algae Natural Food a conclu un partenariat avec la malterie Cargill à Strasbourg.

En lançant la production à grande échelle dans un champ sous serre d’un hectare, dans la zone portuaire, la jeune entreprise souhaite répondre aux besoins d'un jeune marché.

En plus de quelques embauches, une levée de fonds entre 2 et 4 millions d’€ sera prochainement réalisée.

 

algaespiruline
La spiruline est une algue microscopique vendue comme complément alimentaire. © Algae.

 

Le marché des micro-algues est en plein essor, notamment celui de la spiruline. Extrêmement riche en protéines (à poids égal elle contient 30 fois plus de protéines que le soja), cette algue microscopique est utilisée par des ONG pour lutter contre la malnutrition sur le continent africain.

 

Dans les pays industrialisés, elle est vendue comme complément alimentaire. La plupart des producteurs sont situés en Chine, en Thaïlande, en Inde, aux Etats-Unis. On compte peu d’acteurs en France, mais Algae Natural Food fait partie de ceux-là.

 

Créée en 2014, l’entreprise a été incubée par Semia à Strasbourg, avant d’intégrer ses locaux actuels à Illkirch. Elle produit deux types de micro-algues : la spiruline et l’algue T-Iso, riche en DHA (oméga 3).

 

Bannière Traces Ecrites Lancement Site LCR_ ac fond

 

Lancée en phase pilote depuis un an, la production devrait prendre de l’ampleur en 2017. Par le biais d’un partenariat démarré avec la malterie Cargill en 2015, Algae Natural Food produit ses micro-algues dans la zone portuaire de Strasbourg.

 

Cargill fournit l’énergie (lumière et chaleur) et une eau riche en CO2, en phosphate et en azote (libérés par l’orge lors de la fermentation), des éléments indispensables pour cultiver les micro-algues. Sur le principe de l’économie circulaire, le partenariat présente des avantages écologiques et stratégiques pour les deux parties.


Objectif de 5000 tonnes d’ici à 5 ans

 

algae
Avec le soutien de la malterie Cargill, la jeune société veut maintenant passer au stade industriel. ©Algae

 

Cette technique de production ayant porté ses fruits, Algae Natural Food aimerait désormais démarrer la phase industrielle. Un permis de construire sera déposé début 2017 afin de cultiver les micro-algues sous serres, dans un champ d’un hectare. Le producteur a conclu un contrat de sous-location avec Cargill.

 

Aujourd’hui, la production génère 100 kg de micro-algues par mois, sous forme de poudre, de paillettes ou de comprimés. Ce mois-ci, elle atteindra 300 kg par mois.

 

« Notre objectif est d'atteindre les 5.000 tonnes d’ici à 5 ans. C’est une question d’investissements et de surfaces d’exploitation, mais le marché est là », assure Francis Kurz, le dirigeant de la société.

 

Il vise trois marchés : les compléments alimentaires - l’entreprise a déjà livré 10 tonnes de produits dans le cadre d’un contrat signé avec une grande entreprise française en décembre 2015 -, l’alimentation humaine et l’alimentation animale. Sur ce marché, Algae Natural Food a noué des partenariats avec des instituts de recherche : Inra, Ifremer…

 

Actuellement, la société participe à Ninaqua, un projet regroupant 9 partenaires, qui vise à mettre au point des aliments aquacoles affranchis de farine et d’huile issues de poissons.

 

pub-gif-juin-v10

 

Concernant l’alimentation humaine, l'entreprise collabore avec l’Aria (Association Régionale des Industries Alimentaires d’Alsace) et l’Aérial, un centre de ressources technologiques et institut technique agro-industriel, spécialisé dans les tests sur les produits alimentaires.

 

Pour se distinguer de la concurrence, Algae Natural Food mise la certification biologique pour ses cultures (demande à l'étude) et a mis au point des outils et des techniques de production lui permettant de garantir la qualité de ses micro-algues.

 

Dans un futur proche, 4 personnes supplémentaires devraient rejoindre l'équipe de 10 salariés et  une levée de fonds entre 2 et 4 millions d’€ est en projet. Algae Natural Food a déjà obtenu les soutiens de L’Eurométropole de Strasbourg, de la Bpifrance et de la Région Grand Est.

 

algaedirigeant
© Julie Giorgi.

Qui est Francis Kurz ?


Né en Allemagne, Francis Kurz a habité en Belgique avant de s’installer en France en 1994. Il débute sa carrière dans l’industrie pharmaceutique.

 

Il travaille chez Roche à Bâle (Suisse) pendant 16 ans, d’abord comme contrôleur de gestion puis comme directeur financier pour le marketing global.

 

En 2007, il quitte l’entreprise car il souhaite monter un projet « propre et utile à la société ». A partir de 2008, passionné de motos, il crée une entreprise de loisirs : un bike park à Wittenheim (Haut-Rhin), puis suivra un parc pour motos électriques à Obernai (Bas-Rhin).

 

C’est en 2013 que démarre le projet sur les micro-algues. La société Algae Natural Food est créée en 2014.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises
Innovation

Mots-clés : Grand Est, Strasbourg, alimentation, alimentation animale, biotechnologies, Aria, levée de fonds, Semia, micro-algues, Algae Natural Food, Cargill, compléments alimentaires , Aérial, Francis Kurz

Découvrez également les articles associés :

Method in the Madness et l’Ircad créent un jeu vidéo pour les enfants maladesMethod in the Madness et l’Ircad créent un jeu vidéo pour les enfants malades
Bassano Industries muscle sa capacité d’ensachage de produits à dose uniqueBassano Industries muscle sa capacité d’ensachage de produits à dose unique
Le gaz de charbon lorrain, nouvel eldorado pour La Française de l’EnergieLe gaz de charbon lorrain, nouvel eldorado pour La Française de l’Energie
Les chefs d'entreprise du Medef de Côte-d'Or face à l'élection présidentielleLes chefs d'entreprise du Medef de Côte-d'Or face à l'élection présidentielle

Commentez !


Combien font "3 plus 3" ?

Envoyer votre commentaire