Chargement d'un train. Ici, pour le fabricant de jus de fruits Refresco qui importe de la pulpe de fruits et exporte sa production de boissons sise à Nuits-saint-Georges. ©Christiane Perruchot
Chargement d'un train. Ici, pour le fabricant de jus de fruits Refresco qui importe de la pulpe de fruits et exporte sa production de boissons sise à Nuits-Saint-Georges.
©Christiane Perruchot

FRET. L'activité est certes encore embryonnaire. Mais le terminal rail-route de Gevrey-Chambertin, près de Dijon, dont l'activité a cessé en 2011, redémarre.

Naviland Cargo (groupe Geodis, filiale fret de la SNCF) a convaincu le logisticien belge European Containers (ECS) de lancer une première liaison hebdomadaire vers le port de Zeebruges, sur la mer du nord.

Fin juin, ouvrira une ligne régulière vers Anvers, en attendant la France avec Fos-sur-Mer.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Deux ans après l'arrêt du transport combiné rail-route en Côte-d'Or, faute de rentabilité, Naviland Cargo (groupe Geodis, filiale fret de la SNCF), propriétaire de la plateforme de Gevrey-Chambertin fait le pari de le relancer.

C'est la seconde tentative en 10 ans. Financée en grande partie par les collectivités locales (plus de 13 millions d'€ sur une addition de 17,6 millions), la plateforme multimodale a été inaugurée début 2003, fermé deux ans plus tard, puis rouvert en juin 2009 à la faveur d'une réorganisation du fret SNCF et arrêté à nouveau en 2011.

Une 1ère destination a démarré le 19 mai dernier vers le port de Zeebruges.

Situé sur la mer du Nord, le port de Zeebruges dont la particularité est d'être implanté en eaux profondes, affiche, selon son représentant en France, Philippe Lepetit, « une progression spectaculaire avec 20 millions de tonnes en 2013 ».

Naviland Cargo a confié cette première ligne au logisticien belge European Containers (ECS). Le train qui fait un aller et retour par semaine peut transporter jusqu'à 40 conteneurs.

Société familiale, ECS réalise 180 000 chargements par an depuis ce port de la mer du Nord, à 65% vers l'Angleterre, et aussi vers l'Europe de l'Est et jusqu'en Turquie.

« ECS souhaite renforcer son implantation en France, pays fait pour le transport ferroviaire mais qui fait davantage circuler des camions », affirme Massoura Guenaoui, responsable de la succursale France.

Les conteneurs sont posés sur les châssis des trains grâce à un portique. ©Christiane Perruchot
Les conteneurs sont posés sur les chassis des trains grâce à un portique.
©Christiane Perruchot

Des projets vers Anvers et Fos-sur-Mer

Le 30 juin, European Containers ouvrira une seconde destination vers le port d'Anvers.

Et dans les prochains mois, la connexion de la plateforme de Gevrey-Chambertin avec le terminal multimodal de Lyon ouvrira la voie vers Fos-sur-Mer et l'Italie.

« La relance du transport multimodal à Gevrey a été une longue lutte », a expliqué Christine Rosso, directrice générale de Naviland Cargo, le 12 juin dernier, à un parterre de chefs d'entreprise à l'invitation de la CCI Côte-d'Or.

Issue de l'industrie (groupe Bongrain), cette ingénieure Polytech Orléans raconte son obstination pour obtenir les sillons (*) nécessaires à la circulation des trains de marchandises avec des délais de livraison fiables.

Peu aidée ce jour-là par les circonstances (la grève SNCF), la directrice générale balaie les critiques relatives à la performance du fret ferroviaire en fret par un chiffre : « 98% des trains arrivent avec moins de deux heures de retard ».

Il ne reste plus qu'à convaincre les chefs d'entreprises.

(*) Les trains de marchandises circulent lorsque les voies sont libérées par les trains de voyageurs. Pour rendre fiable les délais de livraison, les opérateurs de fret doivent réserver des sillons (plages horaires). La plupart le sont à l'avance selon le catalogue d'horaires des trains de voyageurs, mais les incidents sur la voie ou les retards peuvent conduire à trouver d'autres cheminements pour conduire le train à bon port.

1 commentaire(s) pour cet article
  1. elsendit :

    Je souhaite bon courage à ceux qui travaillent pour relancer le ferroutage. Merci pour l'environnement.

Commentez !

Combien font "1 plus 10" ?