L’Esirem, école d’ingénieurs de l’Université de Bourgogne, a ouvert cette année une branche robotique, investi un nouveau campus au Creusot et va étendre ses locaux à Dijon. Avec, pour objectif, d'entrer dans le réseau Polytech et ainsi rejoindre le rang des grandes écoles d’ingénieurs nationales.

Vingt ans après sa création en 1991, l’École Supérieure d’Ingénieurs en Matériaux/développement durable et en Informatique/Électronique (Esirem) de Dijon s’engage dans une course à la croissance. Formant actuellement 656 étudiants, l’établissement......
Cet article est réservé aux abonnés
icone journal
Accédez à tous nos contenus
en illimité à partir de 7,50 € HT/mois
icone mains
Soutenez un journalisme indépendant
icone ordinateurs check
Accédez à une information vérifiée, documentée et utile à votre business

Commentez !

Combien font "3 plus 6" ?