Traces Ecrites News, le club
  • EDC
  • Groupe Seb
  • PMS Industrie
  • Tonnellerie Rousseau

Ynsect exploitera à Dole, courant 2016, ses larves d'insectes nourricières d’animaux

Publié par Didier Hugue, le 09 septembre 2015

BIOTECHNOLOGIE/FRANCHE-COMTÉ. Ce futur producteur et transformateur à grande échelle d’insectes pour l’alimentation animale implante à Dole (Jura) un démonstrateur industriel qui préfigurera sa future usine.

Cette entreprise parisienne innovante et seul acteur français du genre cible le marché des animaux domestiques et des aquaculteurs.

Le choix de la ville jurassienne et de sa zone d’activités Innovia découle d’un bon positionnement géographique, d’une excellente desserte et d’une « forte adhésion » locale au projet.

 

ynsect
Les larves du Tenebrio Molitor ou Ténébrion Meunier et celui-ci devenu adulte.

 

Petit à petit l’oiseau fait son nid et la vaste zone d’activités Innovia de Dole (Jura), le long de l’autoroute A39 et à deux pas de l’aéroport de Dole-Tavaux, engrange les implantations. Dernière en date : celle d’Ynsect, société innovante basée sur le bioparc d’Évry (Essonne).

 

Son métier, unique en France, consiste à produire à grande échelle des ingrédients pour l’alimentation animale à partir d’insectes ou plutôt, pour l’instant, des larves d’un seul : le Tenebrio Molitor ou Ténébrion Meunier.

 

De couleur marron-jaune et long jusqu’à 2,5 cm à l’état larvaire, ce scarabée de l'ordre des coléoptères, offre toutes les propriétés pour être transformé en farine à haute valeur protéinique, comme en huile riche en lipides.

 

Du moins à partir du process d’élevage et de transformation (entoraffinerie) mis au point par Ynsect, qui a reçu de nombreuses distinctions mondiales pour sa technologie : deux fois lauréate du Concours Mondial d’Innovation 2030 et titulaire d’un prix au Cleantech Open Global Forum de San Francisco.

 

ynsectdole
Le futur démontarateur industriel d'Ynsect à Dole (Jura).

 

Après avoir inauguré, le 8 juillet dernier, son centre de R&D parisien, baptisé Ynstitute, la biotech affine son projet d’implantation d’un démonstrateur industriel sur Innovia qui préfigurera sa future usine. La société comtoise d’aménagement et de développement (Socad) va lui construire un bâtiment de 3 440 m2 sur une réserve foncière de 15 000 m2 et lui louera ensuite.

 

exercice_illegal_boucle 

 

De 10 à 15 emplois au démarrage

 

Opérationnel courant 2016, cet investissement de plusieurs millions d’€ avec les équipements robotisés, favorisera la création de 10 à 15 emplois : conducteurs d’équipements, agents de maintenance, responsables qualité…

 

« La choix géographique de ce site - Ynsite - tient à la localisation de Dole, ses parfaites dessertes aériennes et autoroutières et l’accueil qui nous a été réservé localement », indique Alexis Angot, directeur juridique et financier et co-fondateur de l’entreprise fin 2011 avec Antoine Hubert (président), Jean-Gabriel Levon, directeur d’exploitation, et Fabrice Berro, directeur technique.

 

Soutenue dans ses deux levées de fonds par Demeter Partners et Emertec Gestion, le Singapourien New Protein Capital et Bpifrance, Ynsect, membre de plusieurs pôles de compétitivité, dont Vitagora, emploie 23 personnes, originaires de nombreuses nationalités, mais ne communique pas son chiffre d’affaires, car encore non significatif.

 

farineynsect
La farine issue des larves devient un ingrédient alimentaire pour animaux.

 

L'entreprise cible dans l’alimentation animale la clientèle des formulateurs spécialisés dans la fabrication de nourriture en granulés pour animaux domestiques et aquaculture. Avec un frein toutefois pour ces derniers, car l’Europe n’autorise pas l’utilisation de farine ou huile pour nourrir les poissons d’élevage (truites, saumons…).

 

« A titre d’exemple, les truites sauvages se nourrissent à 70% d’insectes dans leurs milieux naturels, nous avons donc bon espoir que la législation évolue », argumente Alexis Angot. Reste tout de même en attendant, le marché « colossal » des petits compagnons qui égayent nos foyers.

 

equipeynsect
L'équipe de direction d'Ynsect (degauche à droite) : Nathalie Berezina, Jean-Gabriel Levon, Antoine Hubert, Benjamin Armenjon, Alexis Angot et Fabrice Berro.

 

Autres photos non signées fournies par Ynsect.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises
Innovation

Mots-clés : Dole, Franche-Comté, Jura, Vitagora, implantation, pôle Innovia, alimentation animale, Ynsect, Alexis Angot, insectes, entoraffinerie

Découvrez également les articles associés :

A Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainieA Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainie
A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI
Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier   Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier
Le plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienneLe plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienne

Commentez !


Combien font "10 plus 10" ?

Envoyer votre commentaire