Week-end à Vouglans, dans le Jura

Publié par Didier Hugue, le 10 juin 2011

Tourisme. Chose promise, chose due ! Vous êtes très nombreux à nous avoir demandé des suggestions de week-ends, voire de semaines clés en main, repérées au gré de nos pérégrinations. En voici justement une dans le Jura. Direction le lac de Vouglans, site magnifique car très encaissé et bordé de superbes forêts.

Le gîte ne posera aucun problème grâce au domaine de Surchauffant, situé en bordure du lac. Préférez à toute autre forme d’hébergement la formule chalet très confortable et qui peut accueillir jusqu’à 7 personnes dans 30 m2.

Disposées pour préserver une certaine intimité, ces habitations légères de loisirs offrent en outre tout l’équipement nécessaire à l’exception du seul linge de toilette. Deux d’entre elles, d’une capacité de quatre personnes, sont par ailleurs aménagées pour accueillir des personnes handicapées.

Une fois installé, les possibilités de détente ne manquent pas. Le domaine dispose d’une piscine et le lac, de plusieurs plages. Pour les adeptes de la marche à pied, du footing et du VTT, nous conseillons d’emprunter le sentier des falaises qui démarre au bout du domaine de Surchauffant. Cela grimpe un peu au départ, mais l’effort est bien vite récompensé par de superbes panoramas sur le lac.

Plus tranquille, car au fil de l’eau : la découverte du lac en bateau croisière sur Le Louisiane. Claude Millet, le capitaine, possède un humour pince-sans-rire un rien décapant en distillant ses commentaires sur la troisième retenue artificielle de France.

Des objets en bois Made in Jura

Construite par EDF au milieu des années 60 pour alimenter la ville de Lyon en électricité verte, elle s’étend sur 36 km de long et 450 mètres de large, soit 1600 hectares avec une capacité de stockage de 620 millions de m3 d’eau. La profondeur moyenne atteint les 60 mètres, c’est dire si Le Louisiane peut toujours naviguer même en forte période de sécheresse.

Pour aménager la retenue, trois hameaux formant le village du Bourget, 50 fermes et un monastère de Chartreux ont dû être noyés.

Alentour, quelques visites s’imposent comme cet époustouflant musée de maquettes en bois à Clairvaux-les-Lacs, baptisé «Les maquettes à nourrir et courir le monde». La centaine de pièces (de 50 cm jusqu’à 3 mètres), toutes signées par Marcel Yerly, aujourd’hui décédé, possède des parties mécaniques en bois, reproduites à l’identique et qui fonctionnent. Ce travail de minutie à été réalisé par un artiste qui était également peintre.

À Orgelet, il ne faut pas rater la Brasserie des Trois Épis que tient Jérôme Faton. Le brasseur propose des visites gratuites et commentées sans aucune obligation d’achat. Sa gamme de bières goûteuses : une blanche, une blonde et une ambrée, se complète par une bière blonde de printemps et une brune de Noël.

Si votre séjour local dépasse les deux jours, alors allez donc faire un tour dans le berceau du jouet à Moirans-en-Montagne. À l'été 2012, le musée, actuellement en travaux, rouvrira. Tout un pan du savoir-faire local (tournerie et tabletterie) y sera mieux exposé.

En attendant, de nombreux fabricants de jouets en bois exploitent une boutique comme Charliluce. Dans la commune toute proche de Ravilloles, allez aussi faire un tour à l'Atelier des Savoir-Faire. Tout simplement magique !

Et puis au pays du Comté, le village de Thoiria héberge la Fruitière 1900, spécialiste de ce fromage, mais fait à l’ancienne.

Voilà, bon bol d’air jurassien !

Pour en savoir plus :

www.camping-surchauffant.fr

www.bateaux-croisieres.com/pages/indexpag.html

http://brasserietroisepis.fr/

Adresse futée d’une très bonne table : www.leregardoir.com/

Crédit photo: Régie départementale de Chalain-Vouglans et Traces Écrites



Roger Martin BTP
Article classé dans : Evasion

Mots-clés : Franche-Comté, Jura, Vouglans, Domaine de Surchauffant

Découvrez également les articles associés :

Le musée des Maisons comtoises de Nancray raconte la vie paysanne d'hier et de demain jusqu'aux portes de l'AlsaceLe musée des Maisons comtoises de Nancray raconte la vie paysanne d'hier et de demain jusqu'aux portes de l'Alsace
Les Fonctionnaires, épisode du tome 5 :  en vous souhaitant une très bonne réception et un bon courageLes Fonctionnaires, épisode du tome 5 : en vous souhaitant une très bonne réception et un bon courage
La fromagerie Schertenleib, dernière entreprise familiale productrice de fromage de LangresLa fromagerie Schertenleib, dernière entreprise familiale productrice de fromage de Langres
Plus grande ville fortifiée d'Europe, Langres vante sa Renaissance jusqu'à l'automnePlus grande ville fortifiée d'Europe, Langres vante sa Renaissance jusqu'à l'automne

2 réponse(s) à "Week-end à Vouglans, dans le Jura"

  1. Didier Huguedit :

    L.Vieille, merci pour votre commentaire qui mérite toutefois d’être pondéré. Car seule, pour l’instant, la plage de Surchauffant a fait l’objet d’un arrêté préfectoral d’interdiction de baignade. Les plages de Bellecin et de Mercantine vous attendent pour une trempette. En outre, les plaisirs aquatiques vous seront de nouveau proposés à partir du 15 juin à la piscine du domaine de Surchauffant, en réfection. Si j’osais un conseil en forme de clin d’œil : évitez de trop regarder les journaux télévisés où tout n’est que malheur, tristesse, tourmente et désolation. Il se passe tout de même des choses merveilleuses en ce bas monde…

  2. L Vieilledit :

    Etonnant que vous recommandiez cette destination en ce moment... alors qu'un récent reportage au JT de France 2 montrait l'état catastrophique du niveau des eaux (8 mètres en dessous de la normale) rendant la baignade difficile, voire quasi impossible avec de jeunes enfants. Alors oui, vous avez tout à fait raison, Vouglans est une destination extraordinaire, mais certainement pas en ce moment.

Commentez !


Combien font "2 plus 5" ?

Envoyer votre commentaire