Traces Ecrites News, le club
  • Specific log
  • DVF
  • Utinam
  • Charlois

Vives inquiétudes aux projets de Center Parcs en Saône-et-Loire et dans le Jura

Publié par Traces Ecrites News, le 04 juin 2014
Les associations citoyennes et de défense de l’environnement craignent une atteinte à la ressource en eau.
Les associations citoyennes et de défense de l’environnement craignent une atteinte à la ressource en eau.

LOISIRS. Au nom de la protection des ressources en eau et des aides publiques allouées, des associations citoyennes et de défense de l’environnement montent au créneau pour s’opposer à la réalisation des deux villages que Pierre et Vacances-Center Parcs veut implanter en Saône-et-Loire et dans le Jura.

Elles souhaitent être mieux informées quant à l’impact écologique, au nombre d’emplois réellement créés et aux coûts d’aménagement induits.

Elles demandent également que soit étudiée la solution d’un tourisme plus durable, impliquant la population.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Les deux projets de Center Parcs (groupe Pierre & Vacances), près de Poligny (Jura) et sur le site de la forêt du Rousset (Saône-et-Loire), verront-ils vraiment le jour à l’été 2018 ?

Des associations de citoyens et de défense de l’environnement montent ensemble au créneau pour contester l’implantation « sans concertation préalable » de ces résidences de loisirs.

De 400 cottages chacune, elles représentent un investissement de 170 millions d’€, dont 66 millions pour les équipements portés en grande partie par des SEM impliquant les collectivités locales.

La Confédération des associations de protection de l'environnement et de la nature (Capen) de Saône-et-Loire vient de fédérer un collectif regroupant notamment la Confédération Paysanne, Europe Ecologie les Verts et le Front de Gauche.

Elle brandit la menace de nombreux recours à l’occasion des procédures publiques : révision des plans locaux d’urbanisme, enquêtes publiques…

« Il n’y a aucune transparence et l’on veut masquer non seulement d’importants coûts supplémentaires : accès routiers, assainissement, gestion des déchets, mais également de graves atteintes à la ressource en eau », s’insurge Thierry Grosjean, son président.

Les 300 emplois annoncés pour chacun des Center Parcs sont-ils durables ?
Les 300 emplois annoncés pour chacun des Center Parcs sont-ils durables ?

Points d’interrogation

La Capen de Saône-et-Loire est l’une des associations adhérentes du Pic Noir, le collectif citoyen qui s’est constitué pour tenter d’éclaircir le projet jurassien d’un Center Parcs dans la forêt de Poligny.

« On nous annonce 300 emplois, mais à part ça le projet nous semble très vague. Nous voulons en savoir plus », explique Véronique Guislain, membre du collectif Le Pic Noir qui regroupe aujourd’hui 280 adhérents et associations.

Cinq commissions planchent depuis ce début de semaine sur l’aspect économique et social de Pierre et Vacances, l’environnement, les relations avec d’autres sites, la réglementation, la communication.

« Ces emplois sont-ils fiables ? Quelle sera la résistance d’un dôme chauffé à 20 degrés implanté dans une zone froide ? Dans un contexte de sous-sol karstique, qu’en sera-t-il de l’évacuation des eaux ? ».

Les opposants demandent plus de transparence sur les deux projets.
Les opposants demandent plus de transparence sur les deux projets.

La question des subventions publiques interpelle également les opposants et citoyens inquiets de ces deux sites voisins de Bourgogne et Franche-Comté : ils  aimeraient que soit aussi étudiée la solution d’un tourisme plus durable, impliquant la population.

Monique Clémens à Besançon et Didier Hugue à Dijon.

Lire aussi sur le même sujet le journal Les Echos du jour.

Photos fournies par Pierre et Vacances & Center Parcs.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires

Mots-clés : Franche-Comté, Bourgogne, Jura, Saône-et-Loire, tourisme, Poligny, Pierre & Vacances - Center Parcs, Pic Noir, Capen 71, Thierry Gosjean, Véronique Guislain, inquiétude, opposition, Le Rousset

Découvrez également les articles associés :

Gilets jaunes : les milieux économiques commencent à s’alarmer des conséquences sur l'activité des entreprisesGilets jaunes : les milieux économiques commencent à s’alarmer des conséquences sur l'activité des entreprises
Les collectivités locales de Bourgogne-Franche-Comté dévoilent leur offre foncière pour les entreprisesLes collectivités locales de Bourgogne-Franche-Comté dévoilent leur offre foncière pour les entreprises
Le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon tout beau tout neuf pour accueillir Emmanuel MacronLe musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon tout beau tout neuf pour accueillir Emmanuel Macron
A Metz, le tiers-lieu Bliiida double sa surface d’accueil des industries créatives et start-up du numérique pour près de 12 millions d’euros A Metz, le tiers-lieu Bliiida double sa surface d’accueil des industries créatives et start-up du numérique pour près de 12 millions d’euros

4 réponse(s) à "Vives inquiétudes aux projets de Center Parcs en Saône-et-Loire et dans le Jura"

  1. Une Jurassienne pas contentedit :

    Les trois commentaires ci-dessus ne sont peut-être pas les plus pertinents qu'on ait jamais pu lire sur ce dossier. Je propose ici une autre vision du dossier, qui pourra peut-être aider d'autres lecteurs à se faire une opinion. http://www.verre2terre.fr/2014/05/chateau-chalon-et-la-bulle-infernale-de-center-parcs/

  2. Kieber Christinedit :

    Je suis allée au Center Parcs de Moselle. C'est très réussi, très naturel en ce qui concerne les espaces verts laissés très "nature". L'argument sur la résistance au froid de la "bulle" me paraît ridicule étant donné que le concept vient de pays plus au Nord. Quand à l'évacuation des eaux, celle qui ressort d'une piscine est certainement moins polluée que celles des industries. De plus, nous permettre de passer des vacances au chaud, les pieds dans l'eau à la mauvaise saison économisé du kérosène ! C'est écologique !

  3. manudit :

    Tout à fait d'accord avec Benoît : je suis originaire de Saône-et-Loire et la région souffre énormément de la crise. Si le moindre investissement est torpillé, c'est mal barré. Pensez-vous qu'un Center Parc pollue tant que cela ? C'est ridicule effectivement, pensez à vos enfants si vous en avez et à leur avenir. La France va mourir de sa suffisance; s'attaquer à une piscine et des bungalows c'est vraiment aberrant.

  4. FRACHON benoitdit :

    Nous on demande de l'emploi pour nos enfants. Il n'y a pas d'emplois sans investissements. L'écologie est maintenant une préoccupation de riches. Commençons par respecter la nature un quotidien. Un père responsable et un entrepreneur qui a créé des emplois en S&L et lauréat du trophée RSE (Sociale et Environnemental)

Commentez !


Combien font "4 plus 2" ?

Envoyer votre commentaire