Un investissement de 5 millions d'€ pour le Relais Bernard Loiseau de Saulieu

Publié par Didier Hugue, le 04 juin 2015

rougeot_1HÔTELLERIE-RESTAURATION/BOURGOGNE. Le groupe de restauration et d’hôtellerie haut de gamme crée un spa et un nouveau restaurant au sein de son établissement triplement étoilé au guide Michelin.

Il investira également d'ici à trois ans dans un hôtel-boutique à Dijon.

L'entreprise, présidée par Dominique Loiseau, publie des résultats financiers 2014 en hausse, malgré une chute de fréquentation dans ses deux restaurants parisiens.

 

relaisloiseau

 

Loiseau met les bouchées doubles sur ses terres bourguignonnes. Son établissement phare de Saulieu (Côte-d’Or), coté en bourse et doté d’un restaurant de 75 couverts triplement étoilé au guide Michelin depuis 24 ans (*), va bénéficier d’un programme de 5 millions € de travaux.

 

Un spa de 1 400 m2, ainsi qu’un restaurant de 30 couverts, verront le jour au premier semestre 2016. « Ce projet supérieur à 4 millions d’€ devrait nous permettre de toucher une nouvelle clientèle autour du bien-être, d’allonger la durée de séjour de deux à trois nuitées et de proposer une restauration plus diététique », explique Alhame Buisard, la  toute nouvelle directrice générale du groupe.

 

Pour optimiser sa facture énergétique, l’établissement s’équipe pour 700 000 € d’une chaufferie bois qui alimentera tous ses bâtiments, dont l’hôtel de 32 chambres classé cinq étoiles.

 

loiseaudesducs

 

À Dijon, au cœur du quartier historique, l’entreprise a acheté 480 000 € les murs d’un immeuble de quatre appartements et deux commerces, jouxtant son restaurant Loiseau des Ducs ouvert en juillet 2013. « D’ici à trois ans, nous en ferons un hôtel-boutique haut de gamme qui correspond bien à notre esprit », indique la directrice générale.

 

Baisse d’activité sur Paris

 

Tous ces développements coïncident avec la publication de résultats annuels plutôt bons. Le groupe, présidé par Dominique Loiseau, dépasse pour la première fois depuis 2007 les 10 millions d'€ de chiffre d’affaires et dégage 67 000 € de bénéfice.

 

« Les trois établissements bourguignons, avec le restaurant Loiseau des Vignes de Beaune, ont bénéficié d’une augmentation d’activité de 9% », précise Alhame Buisard. En revanche, la fréquentation des deux restaurants parisiens, implantés dans les 7ième et 8ième arrondissements et très orientés vers une clientèle d’affaires et d’hommes politiques, chute de 15%.

 

exercice_illegal_boucle

 

Pour atténuer ces aléas de conjoncture, Loiseau accroît sa diversification. Il complète depuis quelques années son activité de conseil culinaire en Suisse et au Japon notamment, par une forte stratégie de co-branding.

 

Par moins de dix gammes de produits du terroir ont été lancées avec des producteurs locaux, comme le moutardier Fallot, le liquoriste dijonnais Boudier, le négociant-viticulteur Bichot, le fabricant de pain d’épices Mulot et Petitjean ou encore le foie gras Artzner d’Alsace.

 

Les ventes en France et à l’étranger atteignent déjà 7% du chiffre d’affaires, en hausse de 20%, et devraient encore progresser avec la recherche constante de nouveaux partenariats.

 

(*) Baptisé Relais Bernard Loiseau, du nom de l'ancien grand chef disparu tragiquement en février 2003.

 

alahamebuisardQui est Alhame Buisard ?

 

La nouvelle directrice générale du groupe Loiseau, âgée de 36 ans et mère de deux enfants est plutôt à l'aise avec les chiffres. Sa formation à l'ESC Dijon et l'obtention d'un MBA, option générale, l'y prédisposaient tout naturellement. Entrée déjà chez KPMG, comme auditeur financier, elle y reste presque trois années avant de rejoindre le groupe Loiseau.

 

Contrôleur financier, puis nommée directrice financière, elle gravit progressivement les échelons pour accéder au poste de directrice générale déléguée en 2012, puis devenir vendredi 29 mai dernier le bras droit de Dominique Loiseau. Alhame Buisard est administrateur du Medef Côte-d’Or et membre du bureau. Elle est également conseillère municipale de la commune d’Arnay-le-Duc.

 

Lire aussi du même auteur un article sur le groupe Loiseau dans le journal Les Echos du jour.

Et découvrez le secteur touristique de Côte-d'Or en cliquant sur le logo invest

 

Crédits photos : Groupe Loiseau.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises
Evasion

Mots-clés : Bourgogne, Boudier, Investissement, hôtellerie, Mulot et Petitjean, restauration, Groupe Loiseau, Dominique Loiseau, Bichot, Moutarderie Fallot, loisirs, Alhame Buisard

Découvrez également les articles associés :

Le fabricant de lingerie Triumph investit 11 millions d'euros dans la logistique à ObernaiLe fabricant de lingerie Triumph investit 11 millions d'euros dans la logistique à Obernai
Leader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’exportLeader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’export
A l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceurA l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceur
A Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturaleA Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturale

3 réponse(s) à "Un investissement de 5 millions d'€ pour le Relais Bernard Loiseau de Saulieu"

  1. L'auteur de l'articledit :

    L'article est paru l'an dernier avant la perte de leur troisième étoile.

  2. Bardetdit :

    Je pensais que Saulieu n'avait plus que 2 étoiles! Vrai ou faux ?

  3. JMPdit :

    Bravo pour tout ce travail et ces projets Ahlame ! Un beau témoignage de dynamisme entrepreneurial et d'ancrage dans l'économie du territoire. Jean-Michel

Commentez !


Combien font "2 plus 1" ?

Envoyer votre commentaire