Temis Sciences à Besançon donne rendez-vous dans un an

Publié par maCommune.info, le 31 mai 2013
Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Franche-Comté, maître d'ouvrage, a organisé une visite de chantier le 29 mai.
Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Franche-Comté, maître d'ouvrage, a organisé une visite de chantier le 29 mai.

RECHERCHE. Il sera le plus grand bâtiment de recherche publique de Franche-Comté et accueillera 260 personnes des équipes bisontines de l’institut FEMTO-ST.

Sur les sept départements scientifiques qu’il compte, deux seront regroupés sur ce site de 2000 m2 au cœur de la technopole Temis : il s’agit des départements d’optique et de micro nano sciences et systèmes.

« Ce bâtiment va permettre de renforcer l’interdisciplinarité scientifique du laboratoire », affirme Nicolas Chaillet, directeur de l’institut FEMTO-ST.

L’opération mobilise un investissement de 33,822 millions d’€. Livraison : juin 2014.

Lire la suite sur le site de notre partenaire MaCommune.Info en cliquant ici

logo macommune.info

Relire les articles de Traces Ecrites News : L'infiniment petit se rend visible et 2013, année faste pour Temis.

Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises
Territoires

Mots-clés : Besançon, Franche-Comté, recherche, Temis, Témis Sciences

Découvrez également les articles associés :

A Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturaleA Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturale
La Haute-Marne démontre toute l'étendue de ses savoir-faire industriels à NogentLa Haute-Marne démontre toute l'étendue de ses savoir-faire industriels à Nogent
Dans les Vosges, le groupe de BTP Livio développe un vocabulaire avant-gardiste pour un octogénaireDans les Vosges, le groupe de BTP Livio développe un vocabulaire avant-gardiste pour un octogénaire
Les équipementiers de l’automobile de l’Est améliorent encore leurs performancesLes équipementiers de l’automobile de l’Est améliorent encore leurs performances

Commentez !


Combien font "10 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire