Mots-clés : licenciements

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est qu'il ne fallait pas louper selon Traces Ecrites News

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est qu'il ne fallait pas louper selon Traces Ecrites News

ECO)BREF. Douche froide cet été pour les salariés djonnais de Patiprestige. Mahle-Behr France rit en Lorraine, pleure en Alsace. Pinette dope ses fonds propres. French Tech : l’Est fait le plein. Devanlay-Lacoste renouvelle ses effectifs à Troyes. Le fabricant de casseroles vosgien De Buyer rachète les moulins à poivre Marlux. Dijon classée...
Lire la suite >
La loi Macron bientôt adoptée : ce qu'il faut en retenir

La loi Macron bientôt adoptée : ce qu'il faut en retenir

AVIS D’EXPERT. Présenté comme la grande loi économique du quinquennat de François Hollande, le projet de Loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, dite Loi Macron, qui fait des va-et-vient depuis des mois entre l’Assemblée Nationale et le Sénat, a suscité des...
Lire la suite >
TRW ferme à Dijon un site rentable mais aussi viable

TRW ferme à Dijon un site rentable mais aussi viable

[caption id="attachment_30305" align="alignleft" width="300"] Le site TRW de Dijon compte 148 salariés à la productivité reconnue.[/caption] AUTOMOBILE. Coûterait-il plus cher de fermer, comme annoncé, le site de TRW Dijon (148 salariés) que de le laisser en activité ? Si l’on se base sur le rapport d’expertise du cabinet messin 3e Consultants, que nous avons pu consulter, la...
Lire la suite >
Pourquoi TRW ferme à Dijon un site qui a été très rentable ?

Pourquoi TRW ferme à Dijon un site qui a été très rentable ?

[caption id="attachment_28459" align="alignleft" width="300"] TRW fait partie du paysage industriel dijonnais et compte 148 salariés.[/caption] AUTOMOBILE. La division spécialisée dans les directions automobiles de l’équipementier automobile américain TRW vient d’annoncer le projet de fermeture de son site de Dijon. Il emploie 148 personnes et fabrique des valves et des capteurs. La...
Lire la suite >
PSA Sochaux et Vesoul : l'inquiétude des salariés et des élus

PSA Sochaux et Vesoul : l'inquiétude des salariés et des élus

AUTOMOBILE. Mise à jour 13 juillet 2012. Les comités d'entreprises extraordinaires des différents sites de PSA ont précisé ce 13 juillet, les suppressions de postes dans les usines de l'Est de la France, effectives d'ici juin 2013. A Sochaux et au centre d'essais de Belchamp (Doubs), le nombre de départs se chiffre à 579, dont 379 aux études et 239 à la production. A Vesoul : 27...
Lire la suite >