Traces Ecrites News, le club
  • Charlois
  • Ag2r La mondiale
  • Louis Latour
  • Rougeot

Mots-clés : Doubs

La F-City fait rouler Mobilis à l’hydrogène

La F-City fait rouler Mobilis à l’hydrogène

AUTOMOBILE. Une fois de plus, la société FAM Automobiles, placée depuis en redressement judiciaire, a tenu le devant de la scène aux rencontres annuelles Mobilis, les 15 et 16 novembre 2001. Les stands d’exposition à l’Atria de Belfort se sont centrés autour de la F-City de la PME d’Etupes (Doubs), comme pour bien matérialiser le rôle fédérateur que la petite voiture électrique...
Lire la suite >
Pequignet montre le chemin

Pequignet montre le chemin

HORLOGERIE. Didier Liebundgut relance la prestigieuse maison Pequignet, implantée à Morteau (Doubs) et acquise en 2004. Il le fait après avoir recréé une véritable manufacture horlogère qui maîtrise le cœur d’une montre, c’est-à-dire son mouvement ou calibre. Pas moins de cinq ans auront été nécessaires à cette renaissance et plusieurs millions d’€ dépensés en R&D,...
Lire la suite >
Créatech écoute son horloge interne

Créatech écoute son horloge interne

HORLOGERIE. L’entreprise Créatech, implantée à Besançon (Doubs), boucle un investissement de 1,8 million d’€ dans ses tout nouveaux locaux. Elle dispose dorénavant d’un parc de quatre centres d’usinage pour industrialiser des pièces d’habillage à l’attention du secteur horloger, mais également, par souci de diversification, du médical. Marie-Guite Dufay, présidente du...
Lire la suite >
Au bon vieux temps de la saucisse de Morteau

Au bon vieux temps de la saucisse de Morteau

PRODUIT DU TERROIR. Les sociétés franc-comtoises Jean-Louis Amiotte et Morteau Saucisse, dans le Doubs, perpétuent une tradition paysanne séculaire avec deux produits faits encore à l’ancienne : la saucisse de Morteau et celle de Montbéliard. Leurs actionnaires privés décident de regrouper les deux unités de production en investissant 10 millions d’€. Avec son accent inimitable...
Lire la suite >

"Notre agence d'urbanisme est un laboratoire d'idées"

AVIS D'EXPERT. L'agence d'urbanisme de l'agglomération de Besançon (Audab) a fêté ses 10 ans le 4 octobre 2011. Son directeur Michel Rouget, explique à quoi sert cet outil adossé aux collectivités territoriales et évoque les projets, notamment de coopération à l'échelle interrégionale. A quoi sert une agence d'urbanisme ? Association loi 1901 créée en 2011, l'agence...
Lire la suite >
Mécasem prend toute sa mesure à Besançon

Mécasem prend toute sa mesure à Besançon

MÉTROLOGIE. Spécialisé dans la caractérisation des matériaux, les essais et la métrologie, le groupe alsacien Mécasem s’offre un nouveau site bisontin de 1 000 m2 sur la zone Témis. Il vient aussi d’inaugurer son nouveau siège d’Ostwald (Bas-Rhin) à partir duquel il rayonne sur une dizaine d’implantations, dont une en Allemagne, près de Saarbrücken. Le groupe Mécasem...
Lire la suite >
«Une garantie morale aux banquiers et investisseurs»

«Une garantie morale aux banquiers et investisseurs»

AVIS D'EXPERT. Etienne Boyer, président du Pôle des Microtechniques a lancé hier 4 octobre, le label Entreprise Innovante des pôles au Microtech Day, à Besançon (Doubs). Sa finalité : aider les PME en phase d'industrialisation ou de commercialisation d'un produit, à convaincre banquiers et investisseurs. Que peut apporter ce label aux entreprises ? Hérité des pôles mondiaux de...
Lire la suite >
Besançon justifie le choix de son tramway espagnol

Besançon justifie le choix de son tramway espagnol

TRANSPORTS EN COMMUN. La communauté d’agglomération du Grand Besançon (Doubs) vient de passer une commande de 19 rames de tramway au constructeur espagnol Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF). La fabrication démarrera d'ici un an dans l’usine de Bagnères-de-Bigorre ( Hautes-Pyrénées) où il achève un investissement de 3,5 millions d’€ pour en faire un tremplin vers...
Lire la suite >
L'univers liliputien de Percipio Robotics

L'univers liliputien de Percipio Robotics

START-UP. Toute jeune société créée en février 2011, Percipio Robotics à Besançon  (Doubs) travaille sur un robot qui devrait révolutionner le travail quotidien des horlogers. La micropince dont il annonce la sortie en 2012, manipulera des objets de très petite taille, à des cadences rapides et avec une extrême précision. Ingénieur sorti de l'école nationale des microtechniques...
Lire la suite >
«Nous offrons la capacité de comprendre le monde industriel»

«Nous offrons la capacité de comprendre le monde industriel»

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. L’Université de Technologie Belfort-Montbéliard (UTBM), fait partie des trois seules universités de technologie françaises, avec celles de Troyes et de Compiègne, dont elle est une émanation. Créée en 1999 à Sevenans (Territoire de Belfort), elle dispose aujourd’hui de deux autres sites sur Belfort et Montbéliard (*). L’établissement s'appuie sur un...
Lire la suite >
L'essentiel de la semaine

L'essentiel de la semaine

ECO)BREF. Viticulture. Vénérable institution dans le Jura, le restaurant La Finette d’Arbois (1,223 million d'€ de chiffre d'affaires en 2009), créé en 1961 par Henri Maire, n’appartient plus au négociant. Le repreneur, Denis Climonet possède une centrale d’achat, basée à Chaumergy (Jura), spécialisée dans le commerce de détail d’habillement. Selon Le progrès du Jura,...
Lire la suite >
Pour décompresser un peu

Pour décompresser un peu

- Balades livresques en Morvan. Faites d'une pierre deux coups ce week-end en prenant un grand bol d'air et en furetant à la fête du livre d'Anost (prononcez Anôt et non Anoste comme les Parisiens). Ce bourg morvandiau, tout près d'Autun (Saône-et-Loire) accueille auteurs, libraires, éditeurs, associations et bouquinistes dans une ambiance champêtre : championnat intercommunal de dictée...
Lire la suite >
Réserver sa place en maison de retraite

Réserver sa place en maison de retraite

Personnes âgées. Ce jeudi à Miserey-Salines (1), près de Besançon (Doubs), le groupe de BTP Cola fait d'une pierre deux coups. Installé dans la région parisienne, le bisontin Vincent Cola revient au pays pour lever le voile sur une forme d'investissement encore peu courant dans la pierre et, sur son ambition de développer un réseau de résidences séniors dans l'est de la France. 8400...
Lire la suite >
«La LGV Rhin-Rhône nous sert de propulseur»

«La LGV Rhin-Rhône nous sert de propulseur»

Avis d’expert. Président du Cercle Belfort-Montbéliard du Club TGV Rhin-Rhône, Alain Seid pilote aujourd'hui la dernière séance plénière avant la mise en service de la ligne à grande vitesse Dijon-Mulhouse, le 11 décembre prochain. Cet ancien cadre de l’industrie, âgé de 58 ans, devenu commerçant à Belfort, puis président de la CCI du Territoire, nous explique toute...
Lire la suite >