Mots-clés : agroalimentaire

Cité de la gastronomie, soupe à la grimace entre  Dijon et Beaune

Cité de la gastronomie, soupe à la grimace entre Dijon et Beaune

[caption id="attachment_23432" align="alignleft" width="300" caption="Esquisse du projet beaunois des architectes parisiens Couder-Foussadier.  "][/caption] GASTRONOMIE. Info ou plutôt intox ? Le tiercé finaliste de la compétition pour la cité de la gastronomie - dans le désordre : Dijon, Tours et Rungis -, circulait aussi vite que le téléphone arabe,...
Lire la suite >
Fumé du Jura fait la Foire de Dijon

Fumé du Jura fait la Foire de Dijon

[caption id="attachment_23335" align="alignleft" width="300" caption="Jambons au séchoir. L'entreprise frise 1,45 million de chiffre d'affaires."][/caption] PRODUITS DU TERROIR. La 82ième foire gastronomique de Dijon, classée 6ème foire de France, ouvre ses portes ce mercredi 31 octobre et accueille l’Argentine. Claudia Inès Quini, présidente de l’Organisation...
Lire la suite >
Bourgogne : l'industrie tombe sous les 100 000 emplois

Bourgogne : l'industrie tombe sous les 100 000 emplois

[caption id="attachment_23022" align="alignleft" width="300" caption="500 personnes fabriquent les boggies du TGV chez Alstom Transport au Creusot (Saône-et-Loire)."][/caption] INDUSTRIE. Quatre ans après la crise, où en est l'industrie en Bourgogne ? Réunis ce 23 octobre à Dijon à l'initiative du conseil économique et social régional (CESER) et de l'Insee, décideurs et...
Lire la suite >
Sita désemballe les déchets alimentaires à Besançon

Sita désemballe les déchets alimentaires à Besançon

RECYCLAGE. Depuis le 1er janvier 2012, la Franche-Comté n'est plus autorisée à enfouir les déchets alimentaires. Prévenant l'arrêt du traitement des biodéchets dans son unité de Favernay (Haute-Saône) à la fin de l'année, Sita Centre Est a ouvert une nouvelle unité à Chemaudin, près de Besançon (Doubs). La filiale de Suez Environnement utilise un procédé de...
Lire la suite >
Bürkert fait le saut technologique en Alsace

Bürkert fait le saut technologique en Alsace

ELECTRONIQUE. Le groupe familial allemand dote son site français de Triembach-au-Val (Bas-Rhin) d’un outil de recherche et développement de dernière génération dans les minicapteurs. Inaugurée récemment, une nouvelle salle blanche pour 2,5 millions d’€ va contribuer au saut technologique,  pour continuer d'exister dans le traitement des eaux polluées et de l’eau...
Lire la suite >
L'essentiel de la semaine

L'essentiel de la semaine

ECO)BREF. - Eurogerm, numéro un français des ingrédients et auxiliaires technologiques pour la filière blé-farine-pain publie des comptes sur le premier semestre 2012 qui frisent l’insolence. Le chiffre d’affaires consolidé de 28,1 millions d’€ augmente de 8,9% par rapport à la même période en 2011. Le résultat d’exploitation s’apprécie de 13,8% à 2 millions d’€...
Lire la suite >
L'essentiel

L'essentiel

ECO)BREF. Suite de l'actualité économique de l'été. - Déménagement. Entièrement détruite par un incendie le 17 mai dernier, l'unité de découpe de viande de Sicavyl à Montchanin (Saône-et-Loire) ne sera pas reconstruite sur le territoire de la communauté urbaine Le Creusot-Montceau, mais sur le site historique du groupe, à Migennes (Yonne). Ce mardi 4 septembre, Jean-Claude...
Lire la suite >
L'essentiel

L'essentiel

ECO)BREF. En bref, l'actualité économique qui vous a peut-être échappé cet été pendant les vacances de Traces Ecrites News. Bonne rentrée. - Lancé. Depuis ce lundi 3 septembre, la première des deux lignes de tramway de Dijon (20 km au total) est en service. D'une longueur de 8,9 km, elle relie la gare à Quétigny, à l'est de...
Lire la suite >
Valfleuri, la bonne pâte d’Alsace

Valfleuri, la bonne pâte d’Alsace

SUCCESS-STORY. Le fabricant des pâtes aux 7 œufs frais marie tradition et modernité. La troisième génération est aujourd’hui aux commandes et la perpétue. Vendues pour l’essentiel en grande distribution, les pâtes Valfleuri emploient 100 salariés pour une production de 14 000 tonnes par an. Mais elles s'exportent aussi..., sauf bien sûr en Italie. Cliquez sur les photos pour...
Lire la suite >
«Plus des trois quarts des fromagers comtois sortent de l’ENIL»

«Plus des trois quarts des fromagers comtois sortent de l’ENIL»

FORMATION. Nous poursuivons notre tour d’horizon des grandes écoles de l’axe Rhin-Rhône avec aujourd’hui l’Ecole Nationale d’Industrie Laitière (ENIL). En fait, il s'agit de deux écoles implantées à Poligny (Jura) et Mamirolle (Doubs). Ces établissements, créés au 19ième siècle sont les plus anciens du genre. Ils font partie d’un réseau de six ENIL en France. La...
Lire la suite >
Les Salaisons Sabatier rachètent les burgers de Bahier

Les Salaisons Sabatier rachètent les burgers de Bahier

AGROALIMENTAIRE. Après Les Terrines du Morvan, les Salaisons Sabatier ajoutent à leur carte les hamburgers du groupe charcutier sarthois Bahier. Dédiée aux produits à marque de distributeurs des linéaires de produits frais, la ligne de fabrication rachetée en janvier est installée dans l'atelier de sa filiale Dussert,  dans la Nièvre. Ce nouvel axe de diversification permet au groupe...
Lire la suite >
L'essentiel

L'essentiel

ECO)BREF. - Des bus hybrides. Une première dans ce type de marché : le partenariat public privé pour le renouvellement du réseau de l'agglomération de Dijon (Côte-d'Or) exploité par Kéolis, est remporté par le groupement composé d’HeuliezBus et de Barclays Integrated Infrastructure Funds Management Limited. En concurrence avec l’entreprise Van Hool et le groupement d’Irisbus...
Lire la suite >
Patiprestige fait recette à Dijon

Patiprestige fait recette à Dijon

AGROALIMENTAIRE. Le fabricant de pâtisseries fraîches étoffe son site dijonnais en équipements comme en recrutements. Début 2013, il prévoit la création d’un centre de R&D et d’un magasin d’usine. Jean-Michel Combaz, son P-DG, mise sur ses équipes pour poursuivre une croissance à deux chiffres. Cliquez sur les photos pour les agrandir. Lorsque que l’on est fils de...
Lire la suite >
Le groupe Tempé menacé de découpe

Le groupe Tempé menacé de découpe

AGROALIMENTAIRE. Les grandes manœuvres sont en cours pour la reprise de Tempé, le groupe alsacien de charcuterie en redressement judiciaire. Trois candidats sont identifiés ce mercredi, jour de première audience au tribunal de grande instance de Mulhouse (1) depuis la mise en redressement judiciaire le 2 janvier. Un seul limiterait la casse sociale. Quelque 260 emplois sont en jeu dans ce...
Lire la suite >